Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives pour août 2006

Gamme Specialized 2007

Posté le 25 août 2006 dans Mountainbike - aucun commentaire

Il y a du Specialized 2007 en exclu par ici et par là…

Jolis Big Hit et SX Trail et LA nouveauté de la saison 07, le Enduro SL en carbone, avec 6″ de débattement et une fourche développée en interne chez Specialized.

Mise à jour du 28.08.06

Côté promotion de ses modèles, Specialized ne lésine pas sur les moyens puisqu’ils viennent d’ouvrir un ciné. Pas un vrai (quand même!) mais virtuel.
Pour l’instant les modèles présentés sont le Stumpjumper (VTT) et le Roubaix (route) avec pour le premier un petit film rigolo un peu gore et pour le second une séquence complètement ahurissante de poursuite entre un vélo et une voiture de police sur l’autoroute.

-> Voir les films

Des merveilles plein la tête

Posté le 22 août 2006 dans Voyages - aucun commentaire

Voilà déjà une semaine que je suis rentré de voyage à vélo en Thaïlande et au Laos et pourtant les images et les impressions restent là, encore bien vivaces dans ma tête…

C’est difficile d’effacer le plaisir de pédaler toute la journée, la joie de découvrir kilomètre après kilomètre des paysages somptueux, des gens souriants, des lieux magiques de beauté.

Difficile de s’arracher à ces moments où les enfants nous accompagnent en courant, aux instants de rêveries sur le bateau qui glisse sur les eaux du Mékong, à la mer qui n’arrive pas à se faire oublier, même la nuit.

Et ce ventilo qui brasse péniblement l’air de la chambre, chaud malgré la nuit. Cette douche fraîche sur le corps saturé de soleil. Ces currys, nouilles, riz, légumes et soupes qui finissent par devenir indispensables…

Sans oublier le plaisir des fruits mûrs, mangés tel quel ou passés au mixer et accompagnés de glace pilée, l’émerveillement des marchés remplis de choses succulentes, la mousson même pas froide qui mouille jusqu’aux os sans glacer.

Les virées en mobilette dans le traffic Thaï si peu soucieux du respect des feux mais pourtant si fluide, les cols vertigineux des montagnes du nord et leurs descentes sans fin, la petite dame qui nous a préparé et offert un ananas alors que nous venions de lui acheter une bouteille d’eau, dégoulinants de sueur et fatigués.

Et puis la douceur du hamac, les bungalows qui ne coûtent presque rien, l’accueil des gens, leur générosité, la folie de Bangkok, le calme des montagnes, les rivières, les tuks-tuks, taxis et autres bus et la facilité avec laquelle on peut y embarquer deux vélos, le feu du piment et les lèvres qui demandent du répis, les temples dorés et les moines drapés de robes oranges.

Et surtout, surtout, la chance de partager tout ça