Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives pour septembre 2007

Pour le bien des animaux, roulez à vélo

Posté le 28 septembre 2007 dans En vrac - aucun commentaire

Ride a bike

Deux ou trois petites bricoles que j’ai envie de vous communiquer avant de clore définitivement cette semaine de boulot.

Pro-Velo info
Les sections romandes de Pro-Velo, l’association Suisse de défense des intérêts des cyclistes, ont enfin leur propre journal d’information. Activités des différentes sections, dossiers, vélo au quotidien et évasion, vous découvrirez le tout en téléchargeant le premier numéro ici. La romandie vélomobile a enfin sa voix!

Ca bouge du côté de la Chaux-de-Fonds
Du moins une mise en mouvement est en train de se mettre en place. Si vous habitez le haut des montagnes neuchâteloises et que la création d’une section Pro-Velo vous intéresse n’hésitez pas à me contacter au plus vite. Une première rencontre est prévue dans une quinzaine de jours avec le comité de la section neuchâteloise (”ceux du bas”), une représente de l’association faitière Pro-Velo suisse et les intéressés “du haut”. Ceux d’ici comprendront les guillemets :-)

The Flying Scotsman
The Flying Scotsman, le film qui retrace le parcours de Graeme O’bree, ce type qui avait battu le record de l’heure avec un vélo bricolé à l’aide pièces de machine à laver est enfin sorti en DVD (en anglais, je n’ai pas cherché si une version française existe). Un truc à mater après avoir imprimé le poster immense du billet précédent. A moins que vous n’en ayez déjà fait un abat-jour.

Rouler en Alaska? Faut pas avoir froid aux yeux!
Et il faut être motivé mais par contre qu’est-ce que les paysages sont splendides! Jill vit là-haut et elle relate chacune de ses sorties avec de nombreuses photos. Je vous assure que c’est de toute beauté. Et ça colle avec la météo qu’on a eu cette semaine. Un bon blog pour une bonne dose d’évasion et de dépaysement.

Voilà, j’arrête là. La semaine est finie. Le week-end commence et l’été revient la semaine prochaine pour un dernier soubressaut avant l’hivers. Bon week-end, profitez de votre vélo!

Le poster qui donne le tournis

Posté le 28 septembre 2007 dans Insolite - 2 commentaires

Vélodrome de Münich

Vous aimez l’ambiance des vélodromes? Grâce à pierrequiroule vous allez pouvoir vous imprimer un immense poster à mettre au dessus de votre lit qui vous permettra de compter les tours les soirs où le sommeil ne vient pas. Vélodrome de münich, résolution 6701×1482 pixels, assez pour attraper le tournis en rêvant qu’on est en train de péter ce record de l’heure…

Coursiers à vélo en fête à Lausanne

Posté le 25 septembre 2007 dans Coursiers - 2 commentaires

Suicmc07 Habi

Il y a des évènements, comme ça, qu’il ne faut pas rater parce qu’ils réunissent tous les ingrédients d’une belle fête, d’un moment à part. Les championnats suisses de coursiers à vélo 07 qui ont eu lieu le week-end dernier à Renens (près de Lausanne) ont été de ceux-là, avec une météo de rêve, plus de 2000 personnes présentes le samedi et (je crois?) près de 200 participants venus de toute la suisse mais aussi d’Irlande, d’Allemagne, des Pays-Bas, de France, etc…

Un DVD sera prochainement édité afin de vous permettre de revenir sur ces instants magiques et une première série de photos de Florian Cella (dont l’image ci-dessus est tirée) est d’ores et déjà disponible sur Flickr. D’autres suivront certainement. A suivre sur le site officiel de ces championnats où vous trouverez aussi le classement et les résultats de chacune des courses qui ont eu lieu ce week-end.

Mais en fait, un coursier à vélo, ça sert à quoi?

On connait le rôle de “facteurs urbains ultra-rapides et écologiques” qui est le leur, certains étoffent leur palette de services en offrant d’arroser vos fleurs ou nourrir vos chats pendant vos vacances mais savez-vous qu’ils jouent encore un autre rôle dans la ville, comme le mentionne ce billet publié sur 32spokes?

Grosso modo, cet article suggère le fait qu’une agglomération ne devient vraiment cosmopolite qu’au moment où elle est parcourue par des coursiers à vélo, sans quoi elle ne reste qu’une petite métropole de seconde zone. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais c’est vrai qu’à partir du moment où je m’aperçois qu’il y a des coursiers dans une ville que je visite, c’est comme si cette dernière prenait tout à coup un autre rythme, une autre dimension. Comme si le mouvement des globules dans un système sanguin se mettait à s’accélérer et à circuler plus activement, provoquant une augmentation du pouls de la ville en question. Et ce pouls est reconnaissable entre mille, c’est celui d’une ville active et dynamique.

Et puisqu’il est question de pouls, le billet de 32spokes évoque encore un autre aspect qui relève lui de l’émerveillement visuel, puisqu’avec le passage d’un coursier (ou d’une coursière) c’est une paire de fesses et de jambes modelée par des heures de sport qui passent et qu’en général elles valent le coup d’oeil ;-)

Semaine de la mobilité 2007

Posté le 18 septembre 2007 dans Mobilité - aucun commentaire

Bicycle Hotel Amsterdam

Semaine de la mobilité oblige, je suis ces jours en permanence en déplacement. A peine rentré d’un très beau week-end à Amsterdam, je serai demain entre Lausanne et Genève pour un cours de conduite à vélo, jeudi à Lausanne pour une soirée d’info à propos de la journée de samedi qui sera elle consacrée aux championnats suisses de coursiers. Et comme je bosse à La Chaux-de-Fonds et que cette semaine je passe mes nuits quelque part entre Vevey et Bulle, me voilà devenu ultra-mobile.

Amsterdam à vélo

C’est presque un pléonasme! La ville est connue pour ses innombrables vélos, ses beaux canaux et ses jolies maisons et je rêvais depuis longtemps d’aller m’y balader. C’est chose faite, j’ai parcouru ce week-end la ville en long et en large, sur mon beau vélo hollandais de location.

Je me suis laissé glisser le long des canaux sous les arbres jaunis par l’automne. J’ai goûté aux jolies terrasses et profité de la douceur du soleil de septembre, j’ai visité les parcs, les nouveaux quartiers du port et apprécié l’élégance de ses nouvelles constructions, arpenté le quartier rouge et humé les effluves d’herbes douces, goûté à l’authenticité des cafés bruns et mangé des petits sandwiches dans les cafés blancs, admiré les centaines de petites maisons verticales serrées les unes contre les autres qui bordent chaque canal et chaque rue de la cité.

C’est une ville magnifique et effectivement, la découvrir à vélo est idéal. On passe rapidement d’un quartier à l’autre, on peut facilement s’enfiler dans des petits coins loin des foules et les aménagements cyclables tellement nombreux rendent les déplacements à vélo hyper-plaisants. A conseiller vivement pour un petit week-end tranquillle dans une ville à l’atmosphère douce et paisible.

Semaine de la mobilité

Profitez ces jours de la semaine de la mobilité pour (re)découvrir des modes de déplacement autres que la voiture et participer aux actions mises en place près de chez vous. De nombreuses activités sont disponibles dans toute l’Europe, vous trouverez le lien vers chacun des pays participants sur le site Européen de cette semaine de la mobilité.

Du côté Suisse on est tellement mobile qu’aujourd’hui en tout cas le site officiel de la semaine de la mobilité s’est fait la malle. Dommage! Il faudra repasser pour obtenir des infos. C’est bon, le site est à nouveau atteignable. Vous y trouverez le programme de la semaine et des activités disponibles.

Pierrequiroule attrape une mousse

Posté le 12 septembre 2007 dans Mobilité - 2 commentaires

London made for cycling

Si je vous parle d’une ville où il pleut (très) souvent, à très forte densité de circulation et donc de pollution, choisiriez-vous de vous y déplacer à vélo? Pas sûr. C’est pourtant le choix que font de plus en plus de Londoniens. A croire qu’une forte taxe pour circuler en voiture dans le centre-ville et quelques attentats dans le métro ont un certain impact qui favorise l’usage du vélo.

Ajoutons à cela une certaine conscience écologique et c’est non seulement les habitants de Londres qui se déplacent à vélo pour aller travailler mais l’Angleterre toute entière qui redécouvre le plaisir des voyages à vélo dont le nombre a fait un bond de 30% entre 2005 et 2006. Et les chiffres pour 2007 s’annoncent encore plus élevés. Bien vu!

Quand donc se mettront-ils à organiser des courses de vélo avec passages dans des pubs? Peut-être dans pas longtemps. En tous cas les américains eux s’y sont déjà mis avec le Tour de Brew dont le parcours de sa dernière édition comportait un passage obligé entre les tables et le bar d’un pub-brasserie. Pas sûr que les serveurs apprécient mais par contre je trouve cette façon d’allier sport et certains plaisirs de l’après-sport très originale. Allez hop! j’attrape une petite mousse en passant que je descend vite fait! Ah bin mince! maintenant j’ai les jambes qui flanchent!

Tiens au fait, vous, vous les préférez blondes ou brunes? L’auteur de ce blog a choisi, lui, d’utiliser le charme pour, dit-il, promouvoir l’utilisation du vélo en démontrant que n’importe qui peut se déplacer à vélo et que ni le climat ni la hauteur des talons ne sont des entraves à sa pratique. Finalement c’est pas très important que vous préfériez les blondes ou les brunes, du moment que ça vous incite à faire du vélo. Pas sûr que ça marche mais je suis certain que c’est très apprécié des lecteurs.

Ces mêmes lecteurs qui apprécieront certainement aussi le choix fait par Knog pour promouvoir ses accessoires. Imagerie sexy on-est-beaux-on-aime-le-velo pour vendre des lampes et des sacs, dites-moi si ça vous plaît, j’apprécie personnellement la musique en fond et les petites loupiottes en forme de grenouille.

Et pour sortir complètement du sujet, une maman responsable et concernée a décidé de partir en guerre contre ceux, trop nombreux, qui continuent à s’en foutre. Voilà ce qu’elle dit:

On vit dans le même monde, dans la même ville, dans les mêmes rues et sur le même bitume.
Il y en a qui vivent dans le respect de chacun, d’autres qui font des concessions.
Y en a qui s’en foutent.
Moi, comme beaucoup, je suis piéton, je suis vélo, je suis parisienne, j’ai des poumons - et mes enfants aussi, mais en plus petits - et ça me gonfle. J’ai envie de dire tout ce qui m’empêche de vivre la ville comme j’en ai envie et surtout, comme j’en ai le droit. De leur dire que, en fait, ben non, ils sont pas tout seuls.

Son action? Des autocollants à imprimer et à coller partout mais surtout sur les carrosseries des bagnoles de ceux qui continuent à s’en foutre et qui se moquent des conséquences de leur attitude.

Bonne fin de semaine. Je passe le week-end à vélo dans les rues d’Amsterdam, je vous en ramènerai quelques photos.

Alors, crâne d’oeuf, t’as mal à la tête?

Posté le 6 septembre 2007 dans Divers - 6 commentaires

Campagne port du casque Scholtz and Friends

L’agence Berlinoise Scholtz and Friends avait pondu l’année passée cette affiche accompagnée du texte Soyez prudents quand vous transportez des choses fragiles, histoire d’inciter les cycliste Allemands à porter leur casque. C’est très parlant et ça m’a rappelé que j’ai repéré de petites fissures sur mon propre casque qui vont m’obliger à le changer.

Cette image - que j’ai trouvée en parcourant le blog Safety is Sexy - m’a aussi fait réfléchir sur mon attitude vis-à-vis du casque que je porte automatiquement quand je suis à VTT mais que j’ai de la peine à utiliser en ville et surtout lorsque je voyage.

En mountainbike, le port du casque ça ne se discute pas. J’ai de nombreux exemples de cas où de sérieuses blessures à la tête (m’)ont été évitées grâce au casque. En BMX non plus, c’est juste dommage qu’ici les règles soient dictées par la prédominance de l’effet de mode. En route ça ne m’a jamais gêné, mais ce n’est de loin pas le cas de tout le monde et c’est bien dommage!

Par contre, pour ce qui est du cyclotourisme, j’ai de la peine quand je voyage à mettre un casque parce que je trouve pénible d’en porter un toute la journée - surtout quand il fait chaud - et parce j’ai envie de me sentir complètement libre, ce qui n’est plus vraiment le cas quand j’ai la tête prise dans une carapace.

Mais là où j’ai envie de changer mes habitudes, c’est lorsque je me déplace en ville. Il est clair qu’un casque ne me protègera pas si une voiture me roule dessus (quoique…) ou me fonce dedans. Mais il le fera en cas de chute contre un trottoir ou un mur.

Et les gens très sérieux qui tirent comme conclusion de ce genre d’étude qu’il serait plus dangereux de porter un casque que de ne pas en avoir (puisque cela aurait tendance à donner le sentiment aux automobilistes que le cycliste est moins vulnérable, ce qui de ce fait les inciterait à passer plus près de lui augmentant ainsi le risque d’accrochage) me font bien marrer et sont des idiots.

En l’occurrence ce n’est pas le port du casque qui est dangereux, c’est l’attitude des automobilistes envers les cycliste. Alors raison de plus pour se protéger.

Tu veux de l’aspirine?

Changement de monture ce week-end

Posté le 3 septembre 2007 dans Mountainbike - aucun commentaire

Eurobike 2007

Vous n’étiez pas à l’Eurobike de Friedrichshafen ce week-end? Moi non plus. Pas le temps et d’autres projets prévus (voir ci-dessous).

J’ai quand même l’impression d’en avoir vu une bonne partie grâce à Bike Kulture qui a mis en ligne une grosse quantité de photos samedi soir déjà. Du beau matos et des nouveautés à la pelle, ça doit être très impressionnant de voir tout ça en vrai mais ça doit être très dur de ne pas se laisser tenter…

Se laisser tenter, c’est justement ce que j’ai fait samedi puisque plutôt que d’aller en Allemagne voir tout ce beau matos j’ai fait un petit tour chez Marginal-Sports à Oron-la-Ville (Suisse) et j’en suis revenu, grâce aux ventes de fin de saison sur les modèles 2007, avec de quoi passer le plus beau des automne (… et plus!).

Testé ce dimanche pour une belle sortie sur le tracé de la Glânoise, je crois que je me suis offert une merveille qui va remplacer avec bonheur mon Enduro (qui du coup est à vendre).

J’avais d’abord pensé attendre les modèles 2008 mais la différence de prix et le coup de foudre pour cette version 2007 du Stumpjumper (et peut-être aussi les arguments à Alain de Marginal, quand j’y pense…) ont eu raison de moi. Mais comme c’est bon de se laisser tenter…

Crédit photo: l’image ci-dessus a été prise par Peter de Velovision qui a lui aussi mis en ligne quelques photos de l’Eurobike. J’en profite pour vous recommander chaudement son magazine, qui est une excellente - sinon la meilleure - source d’informations pour les adeptes de vélos couchés, vélos utilitaires, trike, vélos pliants, etc, etc…