Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives pour mars 2008

Du Léman à la Mer à vélo

Posté le 29 mars 2008 dans Pierrequiroule - 5 commentaires

Nos vélos sur une plage de la méditerranée

Je ne sais pas pourquoi mais ces jours j’ai beaucoup de peine à écrire et surtout à terminer de nouveaux billets. J’espère que ça viendra parce que j’ai la tête pleine de thèmes que j’aimerais aborder. Je crois que mon esprit, malgré le retour à la maison (et dans la neige), se sent encore en vadrouille et se refuse à ce que son horizon soit limité par un écran d’ordinateur.

Il faut dire que quand on a retrouvé le plaisir des vacances à vélo et de toute la liberté qui va avec, le retour à la normale n’est pas facile.

On ne se défait pas comme ça de tout ce qu’on ressent quand on pédale sur une route côtière et qu’on a le visage caressé par des vents marins qui parfois vous aident ou vous freinent ou qu’on découvre, kilomètre après kilomètre, des paysages qui se renouvellent sans cesse lorsque les distances sont avalées à toute vitesse grâce à un mistral qui vous appuie dans le dos comme un coach pressé.

On ne se défait pas facilement non plus du plaisir de pédaler toute la journée et des arrêts dans les petits cafés pour s’y réchauffer et lire dans le journal les prévisions météo, ni des piques-niques pris ici et là, au bord d’une rivière ou sur la place d’un village, et toujours appréciés par les estomacs affamés, ni du moment où, enfin, la journée terminée, la tente montée, le ventre plein, le corps douché et les jambes fatiguées on se glisse dans le sac de couchage pour y passer une nuit chaude et réparatrice.

Tous ces plaisirs, ceux qui ont déjà goûté aux vacances à vélo les connaissent, les autres je n’ai qu’une chose à vous dire, essayez au plus vite, le bonheur commence par là! Je vous le promets!

Et pour débuter, une virée du Léman à la Mer ça peut être une bonne idée, peu de grosses montées (on a été chercher celles qu’on a faites), un kilométrage raisonnable, des campings (ou des gîtes si vous n’aimez pas la tente) et des points de ravitaillement un peu partout et ce parcours en cours de réalisation qui peut servir de point de départ pour définir votre itinéraire. Et puis il y a peu de risques de se perdre puisqu’il suffit de suivre le Rhône!

Pour notre virée on a pris de larges libertés avec l’itinéraire de la voie verte du Léman à la Mer d’une part parce qu’il n’est de loin pas encore complètement réalisé mais surtout parce qu’on avait envie ça et là d’aller voir d’autres routes que celles qui longent le Rhône, un peu trop plates à notre goût. Malgré tout, on a pu apprécier une partie de ce qui est déjà en place et on a trouvé ça prometteur, vivement que le projet sois terminé!

Le seul conseil que j’ai envie de vous donner c’est d’attendre qu’il fasse un peu plus chaud, ça rendra votre descente à la mer d’autant plus agréable. On a eu une belle semaine avec seulement deux jours de pluie, mais il a fait un froid de canard et le mistral était déchainé au point de nous obliger à attendre un matin jusqu’à ce qu’il se calme sous peine de se voir éjecter de la route par ses bourrasques!

Mais à part cela, c’était un magnifique petit voyage. C’est tellement beau de grimper sur son vélo et de filer à coup de pédales voir la mer. J’ai adoré. J’en rêvais d’ailleurs depuis longtemps, il a suffit d’une démission et d’un week-end pascal (largement) prolongé pour que le rêve se réalise.

Landscape mag #2

Posté le 12 mars 2008 dans Brèves - aucun commentaire

Houlalaa, j’ai oublié de vous annoncer la parution du second Landscape, alors que j’avais pourtant reçu un mail dès sa mise en ligne. Désolé les gars. PDF gratuit par ici.

Tous ces vélos qui dorment dans des garages

Posté le 12 mars 2008 dans Mobilité - 6 commentaires

Un de mes projets m’amène en ce moment à me plonger dans les chiffres et les statistiques concernant la mobilité et la place qu’occupe le vélo dans le monde en termes d’utilisation et de production.

Personnellement je ne suis pas un fan de chiffres, pourtant j’ai à peine entamé ce travail que déjà je rencontre des choses intéressantes.

Des vélos qui dorment

Vous avez sûrement déjà lu qu’en Suisse un déplacement en voiture sur huit ne fait pas plus d’un kilomètre ou que seul le tiers des déplacements qui sont faits avec une auto font plus de 10 kilomètre.

Mais là où c’est édifiant, c’est d’apprendre que 50% (!) des ménages Suisses disent posséder au moins deux vélos dans leur garage. Des vélos qui dorment, parce qu’on leur préfère la voiture!

Ca laisse en sacré potentiel de transfert vers le vélo.

Un truc de pauvres? Au contraire!

Faire ses déplacements à vélo reste mal perçu par les personnes de revenu modeste qui préfèrent faire de gros sacrifices pour s’acheter une voiture plutôt que d’être pris pour des “pauvres à vélo”.

Ce qui fait que selon une récente étude anglaise le cinquième de la population la plus riche parcours annuellement en moyenne 2,5 fois plus de distance à vélo que le cinquième le plus pauvre.

Ces mêmes pauvres qui feraient pourtant de belles économies et auraient une bien meilleure vie s’ils se déplaçaient à vélo.

Plus de vélos fabriqués que de voitures

J’ai découvert aussi qu’à la fin des années 60 on fabriquait dans le monde presque autant de vélos que de voitures. En fait la production de vélos a fait un immense bon en avant dans les années 90 pour dépasser de 2,5 fois la production mondiale de voitures avec le développement des activités de loisir. Et cet écart subsiste actuellement.

C’est désespérant de se dire que la plupart de ces vélos ne sont utilisés que pour faire beau dans un garage plutôt que d’être utilisés quotidiennement!

Ce qui est réjouissant par contre c’est de voir évoluer le parc cycliste en temps réel et de se dire qu’à chaque incrément, il y a un espoir que ce soit un vélo qui ne finisse pas au fond d’un garage mais plutôt entre les mains d’une personne responsable et suffisamment intelligente pour faire le choix de se déplacer à vélo.

Sources:
Office fédéral de la statistique
Time Online
Bicycle Retailer and Industry News
Worldometers.info

Ben Boyko, monsieur 360° drop

Posté le 8 mars 2008 dans Mountainbike - aucun commentaire

Un peu de récréation avec ce billet avant de vous balancer prochainement un article plus sérieux sur un tout autre aspect du vélo, mais que j’ai la flemme de finir ce soir.

De beaux tricks dans une magnifique nature, le genre de forêt dans laquelle on rêve de rider, malheureusement sans aucun espoir d’arriver jamais à la cheville de Ben Boyko, le rider à gros grampons de la nouvelle génération que l’on voit dans cette vidéo.

J’ai titré monsieur 360° drop parce que justement celui qu’il rentre en fin de vidéo est magnifique. Tout comme le Cancan No foot qu’il passe lui aussi, au bout de quelques essais quand même, dans un bon drop.

Du bon, vraiment du bon!

Pour info, le photographe qui shoote Ben Boyko et qui le charrie à propos des vélos qu’il reçoit gratuitement est Harookz, dont les images de Bike sont incroyables et valent le détour.

Merci à Sylvain pour la découverte de cette vidéo.

Les itinéraires cyclables dans Google Maps

Posté le 3 mars 2008 dans Mobilité - 3 commentaires

Google Maps A Velo

C’est encore un véloblog qui m’a mis sur la piste et cette fois c’est grâce à un billet récent sur Urban Velo que j’ai découvert GoogleMapsBikeThere, une excellente initiative imaginée par Peter Smith.

Son but? Inciter Google à ajouter à ses cartes Google Maps une option A vélo en plus des options En voiture et Transport en commun qui nous sont déjà proposées.

Pour cela, il a décidé de lancer une pétition que je vous invite à lire puis à signer afin de pousser Google et toute l’équipe de Google Maps à envisager l’intégration des itinéraires cyclables dans ses cartes.

Cette option prendrait en compte les voies cyclables existantes pour nous proposer, au choix, la route la plus directe ou - et c’est là tout l’intérêt de cette initiative - la plus sûre.

Google, qui s’engage de plus en plus dans des initiatives ‘vertes’ et qui offre des vélos à ses employés, ne peut pas laisser passer une telle opportunité de montrer son soutien aux modes de transport doux.

D’autant plus que certaines rumeurs laisseraient entendre que des personnes au sein de Google seraient déjà sur la piste… cyclable!

Mais comme ce n’est pour l’instant que des rumeurs et que rien n’a pu être vérifié, il est important que le plus grand nombre de personnes possible signe cette pétition pour montrer a Google que nous sommes nombreux à souhaiter l’intégration de l’option A vélo aux Google Maps.

La torche humaine

Posté le 3 mars 2008 dans Brèves - aucun commentaire

Un cycliste polonais a joué récemment à la torche humaine après que ses vêtements se soient spontanément enflammés. On suppose que c’est une réaction due à la friction, la matière de ses vêtements et l’apport de sa propre sueur. Dans laquelle il ne devait pas y avoir que de l’eau…