Week-end de la Pentecôte au pays du Vin Jaune

Posté à 22:46 dans Pierrequiroule

Route dans le Jura Français

Le traditionnel tour de la Pentecôte nous emmène chaque année du côté de la Franche-Comté (F), où nous faisons depuis plus de 25 ans (!) une virée qui voit se réunir amis et famille pour un week-end où trois générations se côtoient à vélo.

C’est devenu un rendez-vous qu’on se réjouit de voir arriver, avec un noyau d’irréductibles qui y participent depuis le début et d’autre qui se greffent sur le groupe pour une édition ou, bien souvent, plusieurs.

Il n’est pas question ici d’exploits sportifs mais de plaisir, de rigolade, de bonne bouffe, de pique-niques dans les prés, de rencontres, de découvertes et de coins tranquilles.

La caravane avance au rythme des plus lents, enfants ou grands-mères, ce qui laisse le temps de parler de tout et de rien ou d’admirer la nature, tout en pédalant tranquillement.

Tous dans les bois

Et pour ceux qui veulent pédaler plus, comme Monsieur et Madame Pierrequiroule, il y a toujours possibilité de rejoindre le point d’hébergement du groupe à vélo depuis la Suisse et de revenir à la maison - là aussi - tout à vélo.

Ca rallonge le week-end d’environ 150 kilomètres et de pas mal de temps, surtout quand Monsieur Pierrequiroule déniche sur sa carte une petite route idéale et tranquille pour revenir vers la Suisse par la Forêt du Risoux.

En fait de petite route idéale, le passage de la frontière s’est fait sur un chemin forestier qui ne cesse de grimper et de se perdre dans les bois, au point de se transformer rapidement en une voie boueuse et encore bouchée par la neige.

Ca doit être la première fois de leur vie que Monsieur et Madame Pierrequiroule, enfin arrivés à la frontière Suisse, se sont sentis heureux et soulagés de retrouver les traditionnels panneaux d’interdiction qui marquent l’entrée dans leur pays!

Enfin la frontière

Home Sweet Home ;-)

Autres articles

3 commentaires

  1. Girardin-Noirat Moni
    Posté le 6 juin 2008 à 19:49 | Permalien

    J’ai beaucoup aimé ton reportage sur le pays du vin jaune..

    Et je me suis mise à réparer mes pédales toute seule!! Bravo

    Monique

  2. Posté le 6 juin 2008 à 21:48 | Permalien

    @Monique: Il faut dire que c’était un magnifique week-end, dans une splendide région!

    Si tu répare tes pédales toute seule, c’est que j’ai réussi ;-)

  3. Ulysse
    Posté le 9 juillet 2008 à 14:01 | Permalien

    Salut pierrot,
    sur ce site, tu pourras avoir un aperçu auditif de la musique post-jazz romantico-dépressive minimaliste de Kirwan.
    salutation à madame pierrequiroule!

Publier un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni transmis. Champs obligatoires *

*
*