Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives de la catégorie: Pierrequiroule

…histoire d’avoir tourné la page proprement

Posté le 16 avril 2010 - 6 commentaires

6 mois de silence! Pour un blog, c’est en général mauvais signe…

Alors oui, ce blog s’est arrêté en octobre dernier, je n’ai plus le temps ni l’envie de m’en occuper comme je l’ai fait pendant ces 5 dernières années, préférant garder mon énergie pour mon nouveau projet.

Ceux qui suivent le savent, les autres apprendront qu’à force de parler vélo j’ai eu envie d’en faire une activité professionnelle et que pour ça j’ai ouvert une e-boutique et un magasin dédiés aux vacances et aux voyages à vélo, l’une des plus belles façon pour moi de faire du vélo.

Tenir ce blog a été une super expérience, mais il est temps de tourner la page et de considérer officiellement qu’il est fermé. Ouf!

La boutique Pierrequiroule, elle, reste ouverte pour le moment - si vous avez envie de vous commander un t-shirt je suis encore là pour les expédier - mais il n’est pas impossible que je la ferme un de ces jours, les t-shirts qui me restent étant de toute manière aussi disponibles dans la boutique du Cyclocampeur.

Il ne me reste qu’à souhaiter à tout le monde une belle vie cyclopédique et, bien sûr, remercier toutes celles et ceux qui ont suivi ce blog pendant son existence. Le vélo reprend petit à petit ses droits dans notre société, c’est réjouissant, pour ma part il a toujours eu une place de choix dans ma vie et ça, ça n’est pas prêt de s’arrêter.

Bonne route à toutes et à tous!

Vends Cannondale Touring Classic

Posté le 13 juillet 2009 - aucun commentaire

Si le rythme de publication est estival en ce moment ça n’empêche pas une grande activité deux-roues du côté de chez Pierrequiroule.

Le plus réjouissant c’est bien sûr la préparation des vacances qui approchent à grands pas - ou plutôt à grands tours de roues, puisque cette année encore nous partons explorer un coin du globe sur nos vélos.

Et puis il y aussi pas mal d’activité du côté de notre garage - qui n’accueille plus de voiture depuis longtemps, rempli qu’il est par nos (trop nombreuses) bécanes - avec la vente de quelques vélos dont le magnifique Cannondale présenté ci-dessus.

Un vélo tout équipé de type randonneur avec des roues de 700c

C’est un vélo qui a moins d’une année, il est en très bon état (certains de ses composants comme la selle Brooks, les pédales ou les patins de freins sont neuf), il est en taille L et il est pour vous si vous faites grosso-modo entre 1,75 et 1,85 m.

Je le vends parce que contrairement à ce que j’avais pensé lors de son achat l’année passée, plus je fais de projets de voyage à vélo moins il y a de goudron planifié sous mes roues. Et bien que j’apprécie énormément de rouler avec je préfère le remplacer par un vélo plus adapté à mes projets pendant qu’il est encore en bon état.

Si ce vélo vous intéresse, vous trouverez tous les détails le concernant ainsi que la liste de ses composants dans ce billet que j’ai publié sur le blog du CycloCampeur.

Trop tard, le vélo a été vendu. Ne me contactez plus pour lui!

Bienvenue sur Pierrequiroule, le blog sur le vélo

Posté le 24 mai 2009 - 2 commentaires

J’arrive à peine à le croire, mais il y a déjà 4 ans que je concluais le billet d’ouverture de ce blog avec cette phrase Bienvenue sur Pierrequiroule, le blog sur le vélo!

Quatre ans de fidélité (presque) sans faille à cette ligne éditoriale clairement définie dès le premier billet. Quatre ans à découvrir et partager toutes ces merveilles dont le web regorge. Quatre ans de bonheur à penser vélo chaque fois que je me connecte à Wordpress. Quatre ans de partage avec vous, lecteurs occasionnels et habitués. Quatre ans de Pierrequiroule, le blog sur le vélo!

Pour illustrer ce moment, je ne pouvais pas trouver mieux que la vidéo ci-dessus, parfait exemple de l’idéal que j’aimerais voir se développer dans n’importe quelle agglomération du monde, un film avec des vélos partout. Simplement.

Credits:
La vidéo est de Mikael Colville-Andersen de Copenhagen Cycle Chic »
Thank you so much Mikael for making such great bicycle related content, your video is awesome and it was just perfect for the fourth birthday of this blog.

Le beau voyage du CycloCampeur

Posté le 22 mars 2009 - aucun commentaire

Le CycloCampeur, point de départ idéal de votre prochain voyage à vélo

Grande nouvelle en ce dimanche soir (du moins pour moi et ceux d’entre vous qui appréciez les ateliers vélo que j’avais mis en place pour MonAtelierVelo), puisque je viens, ce soir, de fermer MonAtelierVelo.

Mais les ateliers et la boutique ne sont pas perdus pour autant puisque vous pourrez retrouver le tout sur un site tout neuf dont je suis fier de vous annoncer l’ouverture aujourd’hui, Le CycloCampeur.

Les raisons de ce changement? C’est très simple, je rêvais d’un projet qui me corresponde beaucoup mieux que MonAtelierVelo. Ca n’a pas été difficile à trouver, comme ça n’a pas été difficile de lui trouver un nom.

Alors il ne restait qu’à faire le pas, transférer tout le bazard dans une nouvelle base de donnée, recréer les ateliers, trouver de nouveaux fournisseurs pour étoffer l’offre et… investir quelques sous pour constituer un stock qui permette de garantir une livraison des commandes ultra-rapide.

Tout ça est fait, le site est ouvert, je croise les doigts pour que Google fasse bien son travail et j’espère que vous apprécierez autant que moi ce nouveau projet.

Il ne vous reste plus qu’à mettre à jour vos bookmarks.

Le CycloCampeur est à votre disposition par ici »

T-shirts pierrequiroule à prix adoucis

Posté le 11 février 2009 - aucun commentaire

Je sais que c’est encore un peu tôt pour espérer voir le printemps pointer sérieusement le bout de son nez, mais l’envie est déjà là de retrouver le temps des sorties en forêt et des balades sous le soleil.

Alors, histoire de prendre de l’avance sur la saison et se donner le sentiment que le climat s’est déjà un peu adouci, les prix de la boutique ont été revus à la baisse, passant à 16,50 euros pour les t-shirts homme et 15 euros ceux pour dame.

On ne sait jamais, si le printemps suivait le mouvement, ce serait bête de n’avoir rien à se mettre pour l’accueillir, non?

Accéder à la boutique par ici »

Plus de 240′000 mots pour dire le vélo

Posté le 9 février 2009 - 2 commentaires

Page d'accueil de Globovelo

Après avoir dévoilé en novembre dernier une nouvelle version qui n’a jamais réussi à s’imposer à cause de ses bugs et surtout d’un concept qui ne me convenait plus, j’ai repris récemment le projet de Globovelo à zéro pour le délester de ses textes.

En effet, une image valant mille mots, Globovelo fait maintenant la part belle à la photographie, ce qui lui permet d’en dire bien plus qu’avant avec quelques 240 clichés mis à jour en permanence grâce à ceux qui partagent le regard qu’ils portent sur le vélo sur le site Flickr, d’où Globovelo tire son contenu.

D’apparence très simplifiée, son interface vous offre tout de même de nombreux outils pour adapter Globovelo à vos goûts, tels que choix du nombre d’images affichées, modification de leur taille, navigation entre les lots d’image et rafraichissement automatique.

Le nouveau Globovelo et ses photos de gens à vélo c’est par ici »

Réparer son vélo grâce à MonAtelierVelo

Posté le 20 juin 2008 - 8 commentaires

Edit du 22 mars 2009:

Je viens de fermer MonAtelierVelo pour le remplacer par un nouveau site plus complet, plus efficace et dont, surtout, le concept me convient beaucoup mieux, Le CycloCampeur.

Vous y retrouverez tout le contenu de MonAtelierVelo - dont ses fameux ateliers - mais surtout une offre bien plus étoffée et une plateforme beaucoup plus efficace. Ainsi que de nombreuses nouveautés qui apparaîtront progressivement au cours des semaines à venir.

Mettez vos bookmarks à jour!

Le CycloCampeur est à votre disposition ici »

Il est plus que temps de lever le voile sur ce nouveau projet qui m’a tenu bien occupé ces dernières semaines et que je suis heureux de pouvoir rendre enfin public.

Réparer son vélo n’est pas en soi une science difficile, à condition de connaître les astuces qui permettent de bien s’y prendre et d’avoir sous la main les bons outils pour travailler (et si on les a, de savoir comment les utiliser correctement).

C’est pourquoi je me suis dit qu’il serait intéressant de mettre ensemble les ressources nécessaires pour apprendre à réparer son vélo tout en indiquant les outils et pièces de rechange dont on a besoin pour le faire.

Comment réparer une crevaison

On trouve donc sur MonAtelierVelo des ateliers pratiques en image qui expliquent avec des conseils et des astuces comment s’y prendre, ainsi qu’une boutique dans laquelle il est possible de se procurer directement les outils et les accessoires utilisés dans les ateliers.

Je me réjouis d’ouvrir enfin ce site au public et j’espère vraiment qu’il puisse être utile à ceux qui n’osent pas trop se lancer comme aux autres qui savent déjà se débrouiller mais à qui il manque parfois une astuces pour être plus à l’aise.

Et, évidemment, la boutique est là pour les outils qui manquent dans votre assortiment!

Cliquer ici pour accéder à MonAtelierVelo »

Vision ordinaire pour un projet qui ne l’est pas

Posté le 13 juin 2008 - 4 commentaires

Présentation d’une livraison pour MonAtelierVelo

A moins que ce ne soit l’inverse?
Plus d’infos très prochainement…

Nouveaux t-shirts dans la boutique

Posté le 20 mai 2008 - aucun commentaire

Pierrequiroule imprime ses t-shirts

Des semaines qu’ils sont attendus et, enfin, ils sont là!

Vous aviez aimé les t-shirts Pierrequiroule? Alors j’ai le plaisir de vous annoncer aujourd’hui l’arrivée dans la boutique de deux nouveaux modèles qui vont, j’en suis sûr, beaucoup vous plaire!

Toujours dans le thème des “t-shirts pour dire qu’on aime le vélo”, ils sont, pour l’un, une sorte d’hommage à notre amie la rustine et, pour l’autre, une nouvelle façon de dire notre grande passion pour le vélo.

Ces nouveaux t-shirts sont imprimés, comme les précédents, sur des t-shirts American Apparel, réputés pour leur coupe, leur confort et leur stabilité au lavage. L’impression, elle, est faite avec de l’encre Plastisol, choisie pour son toucher doux et ses qualités d’impression sur support foncé.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, j’ai eu la chance de participer à leur réalisation en donnant un coup de main à mon sérigraphe, que je tiens d’ailleurs à remercier pour son super boulot et aussi pour cette photo qui me met en scène sur son carrousel ;-)

Bon, assez de bla-bla, c’est le moment de filer voir ces fameux t-shirts dans la boutique. Et surtout d’en profiter pour passer vos commandes! (Tout en sachant toutefois qu’il faudra ajouter quelques petits jours au délai de livraison habituel parce qu’on a pas encore fini de coudre les étiquettes).

Week-end de la Pentecôte au pays du Vin Jaune

Posté le 13 mai 2008 - 3 commentaires

Route dans le Jura Français

Le traditionnel tour de la Pentecôte nous emmène chaque année du côté de la Franche-Comté (F), où nous faisons depuis plus de 25 ans (!) une virée qui voit se réunir amis et famille pour un week-end où trois générations se côtoient à vélo.

C’est devenu un rendez-vous qu’on se réjouit de voir arriver, avec un noyau d’irréductibles qui y participent depuis le début et d’autre qui se greffent sur le groupe pour une édition ou, bien souvent, plusieurs.

Il n’est pas question ici d’exploits sportifs mais de plaisir, de rigolade, de bonne bouffe, de pique-niques dans les prés, de rencontres, de découvertes et de coins tranquilles.

La caravane avance au rythme des plus lents, enfants ou grands-mères, ce qui laisse le temps de parler de tout et de rien ou d’admirer la nature, tout en pédalant tranquillement.

Tous dans les bois

Et pour ceux qui veulent pédaler plus, comme Monsieur et Madame Pierrequiroule, il y a toujours possibilité de rejoindre le point d’hébergement du groupe à vélo depuis la Suisse et de revenir à la maison - là aussi - tout à vélo.

Ca rallonge le week-end d’environ 150 kilomètres et de pas mal de temps, surtout quand Monsieur Pierrequiroule déniche sur sa carte une petite route idéale et tranquille pour revenir vers la Suisse par la Forêt du Risoux.

En fait de petite route idéale, le passage de la frontière s’est fait sur un chemin forestier qui ne cesse de grimper et de se perdre dans les bois, au point de se transformer rapidement en une voie boueuse et encore bouchée par la neige.

Ca doit être la première fois de leur vie que Monsieur et Madame Pierrequiroule, enfin arrivés à la frontière Suisse, se sont sentis heureux et soulagés de retrouver les traditionnels panneaux d’interdiction qui marquent l’entrée dans leur pays!

Enfin la frontière

Home Sweet Home ;-)

Du Léman à la Mer à vélo

Posté le 29 mars 2008 - 5 commentaires

Nos vélos sur une plage de la méditerranée

Je ne sais pas pourquoi mais ces jours j’ai beaucoup de peine à écrire et surtout à terminer de nouveaux billets. J’espère que ça viendra parce que j’ai la tête pleine de thèmes que j’aimerais aborder. Je crois que mon esprit, malgré le retour à la maison (et dans la neige), se sent encore en vadrouille et se refuse à ce que son horizon soit limité par un écran d’ordinateur.

Il faut dire que quand on a retrouvé le plaisir des vacances à vélo et de toute la liberté qui va avec, le retour à la normale n’est pas facile.

On ne se défait pas comme ça de tout ce qu’on ressent quand on pédale sur une route côtière et qu’on a le visage caressé par des vents marins qui parfois vous aident ou vous freinent ou qu’on découvre, kilomètre après kilomètre, des paysages qui se renouvellent sans cesse lorsque les distances sont avalées à toute vitesse grâce à un mistral qui vous appuie dans le dos comme un coach pressé.

On ne se défait pas facilement non plus du plaisir de pédaler toute la journée et des arrêts dans les petits cafés pour s’y réchauffer et lire dans le journal les prévisions météo, ni des piques-niques pris ici et là, au bord d’une rivière ou sur la place d’un village, et toujours appréciés par les estomacs affamés, ni du moment où, enfin, la journée terminée, la tente montée, le ventre plein, le corps douché et les jambes fatiguées on se glisse dans le sac de couchage pour y passer une nuit chaude et réparatrice.

Tous ces plaisirs, ceux qui ont déjà goûté aux vacances à vélo les connaissent, les autres je n’ai qu’une chose à vous dire, essayez au plus vite, le bonheur commence par là! Je vous le promets!

Et pour débuter, une virée du Léman à la Mer ça peut être une bonne idée, peu de grosses montées (on a été chercher celles qu’on a faites), un kilométrage raisonnable, des campings (ou des gîtes si vous n’aimez pas la tente) et des points de ravitaillement un peu partout et ce parcours en cours de réalisation qui peut servir de point de départ pour définir votre itinéraire. Et puis il y a peu de risques de se perdre puisqu’il suffit de suivre le Rhône!

Pour notre virée on a pris de larges libertés avec l’itinéraire de la voie verte du Léman à la Mer d’une part parce qu’il n’est de loin pas encore complètement réalisé mais surtout parce qu’on avait envie ça et là d’aller voir d’autres routes que celles qui longent le Rhône, un peu trop plates à notre goût. Malgré tout, on a pu apprécier une partie de ce qui est déjà en place et on a trouvé ça prometteur, vivement que le projet sois terminé!

Le seul conseil que j’ai envie de vous donner c’est d’attendre qu’il fasse un peu plus chaud, ça rendra votre descente à la mer d’autant plus agréable. On a eu une belle semaine avec seulement deux jours de pluie, mais il a fait un froid de canard et le mistral était déchainé au point de nous obliger à attendre un matin jusqu’à ce qu’il se calme sous peine de se voir éjecter de la route par ses bourrasques!

Mais à part cela, c’était un magnifique petit voyage. C’est tellement beau de grimper sur son vélo et de filer à coup de pédales voir la mer. J’ai adoré. J’en rêvais d’ailleurs depuis longtemps, il a suffit d’une démission et d’un week-end pascal (largement) prolongé pour que le rêve se réalise.

Pierrequiroule et le bonheur sauce Hollywood

Posté le 7 février 2008 - aucun commentaire

Dire que c’est grâce à cette pub que j’ai découvert le BMX! Je me souviens encore comment à chaque coupure publicitaire j’espérais voir débarquer les chewing-gums Hollywood et tous ces gens tellement heureux de mâcher de la gomme verte dans la forêt.

Une preuve quand même que les années 80 - sans être les plus glorieuses que notre civilisation ait vécu - avaient parfois aussi un goût très frais.

Merci à Vince de vttfreeride pour cette découverte.