19 Février 2007

Une bascule pour le bike avec Google SketchUp

Bascule en 3D avec Google Sketchup

Si vous avez déjà eu la chance de rouler dans un Bike Park digne de ce nom, vous en aurez certainement déjà vu une. Elément incontournable de tout bon North Shore, la bascule est un module amusant mais pas forcément très facile à rider. L'effet de balançoire, s'il est très accentué, peut être déstabilisant quand on n'y est pas habitué.

Alors pour s'y faire, rien de tel que l'entraînement! Pour ça il y a deux solutions, filer au BikePark le plus proche et passer cette bascule aussi souvent que possible jusqu'à ce que vous la sentiez bien et qu'elle ne vous impressionne plus ou fabriquer votre propre bascule que vous poserez dans votre jardin ou dans la forêt la plus proche. A la longue, en y ajoutant quelques passerelles, gaps et bosses, vous allez vous retrouver avec votre propre BikePark, et ça, tout près de chez vous!

Comme tout le monde le sait, un projet a plus de chance d'être mené à bien s'il est bien planifié. Dans le cas de notre bascule, il est préférable de bien savoir ce qu'on veut réaliser avant de se lancer tête baissée dans la construction. Ne serait-ce que pour commander les fournitures qui seront nécessaires. Et se faire une idée des proportions. Ce n'est pas forcément aisé pour tout le monde de visualiser quelque chose qui n'existe pas encore.

Pour ça, Google met à disposition un outil fantastique qui permet de modéliser facilement des modèles en 3D. Google SketchUp est un programme gratuit qui permet en quelques manipulations simples de mettre en forme un élément en 3D tel qu'une maison, un pont ou par exemple une bascule pour le North Shore. Le modèle ci-dessus a été réalisé avec ce logiciel et ci-dessous vous pouvez voir la bascule terminée et prête à fonctionner.

Bascule pour le Bike

Les points auquels vous devez faire attention lors de la construction de votre bascule sont les suivants:
  • Assurez-vous d'avoir une bonne assise au sol. Pour cela construisez une base suffisamment large ou plantez carrément des montants dans la terre.
  • Choisissez une barre pour le point de pivot qui soit solide. C'est un élément clé de votre bascule et sa rupture vous laisserait de mauvais souvenirs.
  • Positionnez cette barre légèrement décalée par rapport au centre de votre bascule. Ainsi elle reviendra toute seule dans sa position initiale.
  • Placez la bascule à bonne distance d'éléments dangereux tels que barrières, bancs, arbres ou rochers. Surtout si vous êtes débutant. Ca vous évitera de tomber dessus en cas de déséquilibre.
  • Mais surtout, construisez solide. Les contraintes que vous lui ferez subir avec votre vélo sont violentes et votre structure va devoir les encaisser.
Si après avoir construit votre bascule vous êtes encore motivé et que l'envie de fabriquer d'autres modules vous titille, ce site recense un certain nombre de modèles en 3D pour vous donner des idées et sur la page de ce forum vous trouverez d'autres liens et des photos de bascules et de passerelles réalisées dans des BikeParks de Suisse, de France et de Belgique.

Maintenant amusez-vous bien. Mais n'oubliez pas que le Mountainbike ça peut être dangereux, alors protégez-vous. Et puis, entre nous, évitez de faire vos premiers essais sous la pluie...

Pour télécharger Google Sketchup, c'est par ici et pour en savoir un peu plus sur le North Shore (en anglais), c'est par là.

14 Février 2007

La Saint-Valentin? Mais c'est trop tôt!

Un collier de Christiane Diehl

C'est déjà la Saint-Valentin et ma déclaration d'amour qui n'est pas encore prête! Mais attention, pas celle de ma chérie, non, l'autre.

En fait, je suis en train de vous préparer une surprise et je la veux réussie, je veux qu'elle vous plaise, j'y travaille dur mais cela prends du temps et de l'énergie. C'est pourquoi j'ai de la peine à poster plus souvent en ce moment. Je vous demande un peu de patience et d'indulgence. Je vous promets, vous en serez récompensés.

En attendant, je vous présente le collier ci-dessus réalisé avec de la chambre à air recyclée, une création de Christiane Diehl au sujet de laquelle je n'ai pas réussi à trouver d'autres informations que ces quelques photos de son travail. Si l'un ou l'une d'entre vous peut m'en dire plus à son sujet je serais très heureux de compléter ce billet avec ce que vous aurez trouvé.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne Saint-Valentin.

6 Février 2007

Serais-je en train d'y prendre goût?

Alors que jusqu'à maintenant chacun de mes billets se concentrait sur un seul sujet à la fois, j'attaque aujourd'hui et pour la deuxième fois de suite le travail de rédaction avec en tête quelques liens à vous offrir. Tous sont des sujets que je tiens à vous présenter mais que je n'aurais pas forcément pris le temps de développer ici. Sauf peut-être le premier dont le thème, fondamental, mérite qu'on en parle enfin sérieusement.

Greenpeace sait depuis longtemps qu'il faut se soucier de l'avenir de notre planète, nous (vous?) autres commençons seulement à le comprendre. De là à ce que tous nous agissions vraiment, il y a un pas (de géant) que Greenpeace tente de nous faire franchir avec ce spot (en anglais par ici).

Serez-vous sensibles à ce message? Si vous lisez ce blog, sans doute. Car en tant que cyclistes, nous sommes déjà tous sensibilisés à l'importance de notre environnement (encore que?). Mais les autres, ceux que les déréglements climatiques laissent complètement froids (si, si, il y en a!), changeront-ils d'avis? Je n'en sais rien. Je crois même que j'en doute, et c'est bien dommage.

A noter que le spot a été projeté sur écran géant en différents lieux de Paris par Greenpeace France et qu'il suscite déjà la polémique chez certains qui le trouvent manipulateur et qui n'aiment pas le fait qu'un enfant soit "utilisé" pour faire de la propagande.

Et vous? Ca vous touche? Ou vous n'en avez absolument rien à faire?

En ville, le vélo électrique fait de plus en plus d'adeptes, particulièrement à Lyon où près de 3000 vélos sont accessibles en libre service. Le système fonctionne à merveille et grâce à cette solution de nombreuses personnes choisissent de se déplacer avec l'un de ces vélos plutôt qu'en voiture. Dans ce sens l'initiative est plus que positive. Mais savez-vous comment elle a pu se mettre en place et surtout quel est le prix à payer pour la population Lyonnaise? Allez, c'est par ici l'envers du décors et par là qu'on en apprends encore un peu plus sur la méthode JCDecaux. Stupéfiant!

Sur une note plus légère, j'aime bien cette partie de chasse à la souris dans les rues de Londres avec des coursiers dans le rôle du chat et un patineur dans celui du rongeur. De chouettes prises de vue et une occasion en or pour vous de vous retrouver dans la peau du prédateur.

Et pour finir, la Radio Suisse Romande RSR1 consacrait le 30 janvier dernier son émission On en parle aux coursiers (ou cyclomessagers) de Suisse Romande. Interviews, description des services et ambiance dans les bureaux, le tout présenté par Céline O'Clin. Pour les adeptes du podcast, l'émission existe en MP3 et si vous préférez l'écouter plus directement, elle est aussi disponible en format Real Player.

Toutes mes excuses, je ne suis pas en avance avec celle-là ;-)

S'abonner


Newsletter

 

Pour recevoir les nouveautés par e-mail
-->

Albums

IMG_3352.JPG

Voyages à vélo 07

Voyages à vélo 06

Tous les albums