25 Avril 2007

Championnat suisse de coursiers 07 à Lausanne

Championnat suisse des coursiers à vélo 07

Organisé par Vélocité, le championnat suisse de coursiers à vélo aura lieu cette année le 22 septembre à Lausanne, capitale olympique connue pour sa topographie mouvementée.

Au menu, courses officielles, alley-cat, soirées, jacuzzi et surtout, montées gratinées et descentes infernales, vu le profil de la ville. Ca promet une belle édition de ces championnats suisses.

Le site complet de l'événement n'est pas encore tout à fait prêt, mais vous pouvez quand même déjà vous y rendre y pour voir le flyer de l'événement dans son intégralité, le même que celui qui m'a été envoyé par Blaize de Vélocité pour m'annoncer l'événement.

17 Avril 2007

Encore plus d'info vélo grâce à Globovelo

Globovelo est prêt à vous accueillir. Il vous ouvre même les bras. Et moi j'aurai enfin des soirées plus tranquilles et de nouveau plus de temps à consacrer à Pierrequiroule et à d'autres projets. Je vous avais annoncé des surprises, Globovelo en est une, pour les autres il faudra attendre encore deux ou trois semaines, jusqu'à ce que mes sérigraphes aient terminé leur boulot.

La fin (provisoire) de Velolove

Ce qui m'a toujours énervé dans le projet Velolove, c'est que d'une part je n'avais aucun moyen de savoir ce que vous en pensiez et d'autre part je n'avais pas la possibilité d'y publier des articles, autres que ceux provenant des véloblogs affiliés.

Presque quotidiennement apparaissent sur le web des infos vélo, en plus de celles qui sont publiées sur les véloblogs, que j'ai envie de partager avec vous. Il y a les infos qui proviennent des journaux en ligne, celles de sites spécialisés, celles des agences de presse, des blogs pas spécifiquement vélo, etc, etc... Et le temps me manque pour m'atteler plus souvent à la rédaction de billets sur Pierrequiroule.

Mais comme j'apprécie beaucoup de partager et diffuser des infos sur le vélo, je me suis mis au boulot avec en tête l'idée de pondre une version 2 de Velolove sur laquelle il serait possible de publier des articles et recevoir vos appréciations, tout en gardant l'aggrégation des véloblogs comme on la trouve sur Velolove.

Vive Globovelo!

En cours de réalisation je me suis aperçu que je devrais changer d'appellation (principalement parce que j'aimerais utiliser le nom Velolove pour un autre projet). C'est là que j'ai choisi le nom de Globovelo, qui convient beaucoup mieux et qui en plus est amusant.

Globovelo permet à chacun de s'inscrire et de créer un compte utilisateur afin de publier des articles, laisser des commentaires, proposer des liens, annoncer des événements pour l'agenda (en ligne prochainement), profiter des plus du menu utilisateur, etc, etc...

Dans l'immédiat, Velolove restera en ligne encore quelques temps, mais attendez-vous à ce que je le désactive d'ici peu. Ca vous laisse un peu de temps pour faire la transition...

Pour voir Globovelo, c'est par ici que ça se passe.

Bonne visite, amusez-vous, testez, cliquez partout, inscrivez-vous et surtout laissez des commentaires. Je veux savoir ce que vous en pensez.

14 Avril 2007

Je recherche un vélo de cyclotourisme

Dans mon avant-dernier billet je vous ai décrit mon petit voyage à vélo à travers la Suisse lors du week-end de Pâques. Ce dont je ne vous ai pas parlé c'est l'incident qui m'est arrivé la veille du départ et qui m'oblige maintenant à rechercher un nouveau vélo pour mes voyages.

En effet, la veille du départ, j'ai profité de ma pause de midi pour tester mon vélo que j'avais bien préparé pour les quatre jours à venir et, alors que je descendais une rue de la ville, la patte de fixation du dérailleur arrière s'est cassée et le dérailleur ainsi libéré est venu se loger dans les rayons de la roue qui tournait. Bilan: deux rayons arrachés de la jante, dérailleur détruit, chaine tordue et une bonne grosse frayeur pour moi. Heureusement que j'ai pu préparer en urgence mon Tool, sinon je disais adieu à mon week-end de Pâques.

Le truc me pendait au nez depuis un moment, car je traîne ce vélo depuis plus de douze ans et je peux vous dire qu'il en a vu. Il m'a d'abords servi de VTT (c'est un Specialized Stumpjumper), puis je l'ai progressivement converti en un vélo pour mes voyages. On a fait ensemble des milliers de kilomètres, on a vu des tas de belles choses et je l'ai beaucoup aimé.

Malgré tout je crois que le moment est venu de m'en séparer et de le remplacer. Au plus vite, vu les projets que j'ai en tête.

J'ai l'intention cette fois de m'acheter un vélo dédié au cyclotourisme, solide, fiable, comfortable et qui me serve, si possible, pour les quinze ans à venir ;-). J'ai déjà prospecté et je pense m'orienter vers quelque chose comme un Trek 520, un Condor Heritage ou un Cannondale Touring Classic. C'est des vélos très classiques mais si je les ai choisis c'est parce qu'ils correspondent, il me semble, à ce que j'attends d'un tel vélo.

L'un ou l'une d'entre vous possède-t-il l'un de ces vélos? Ou un autre que je ne connais pas et qui fonctionne aussi très bien pour les voyages de plusieurs jours avec bagages? Donnez-moi votre avis, ça m'intéresse d'échanger des informations à ce sujet.

Vos conseils pour un voyage en Ecosse

Je prépare actuellement un voyage à vélo de deux semaines en Ecosse pour le mois de juin prochain. J'ai l'intention d'emmener une tente et de quoi cuisiner, mais je pense que je vais profiter de temps à autre d'une des nombreuses auberges de jeunesse disponibles là-bas, en particulier si le temps est trop mauvais, histoire de se réchauffer un peu de temps à autre.

Je pense que je vais concentrer mon périple dans la région des Highlands, celle-ci étant décrite comme la plus sauvage du pays. J'ai l'intention de m'écarter des grands axes et profiter des beautés de la côte ouest et des charmes de la nature écossaise et de ses habitants.

Ca va me changer de la Thaïlande, n'est-ce pas? ;-)

Y-a-t'il quelqu'un parmis vous qui soit déjà allé au pays des fantômes et qui puisse me donner quelques conseils? Je serais très heureux si vous pouviez me donner des infos pour planifier mon itinéraire et surtout si vous me racontiez ce que vous, vous avez vécu là-bas.

Je me pose des questions concernant la météo, les midges, les conditions de camping, la présence de points de ravitaillement (j'ai vécu une mauvaise expérience en Islande il y a quelques années), l'acheminement des vélos par avion et notamment les transbordements d'un aéroport à l'autre dans Londres, etc, etc...

Tout conseil sera apprécié!

11 Avril 2007

Week-end de Pâques sur la Route des Lacs

Le village d'Iseltwald

Pas de lapins ni d'oeufs en ce week-end pascal, mais une superbe virée à vélo le long de la Route des Lacs, celle qui mène de Montreux à Rorschach en reliant entre eux quelques uns des principaux lacs de Suisse. Cette route, qui est le parcours N°9 de la Suisse à vélo, vous emmène du Lac Léman au Lac de Constance en passant par Gstaad (salut Jonnhy!), Spiez, le Lac de Thoune, Interlaken, Iseltwald au bord du Lac de Brienz (photo ci-dessus), Lucerne et le Lac des Quatre Cantons, et ainsi de suite jusqu'au terminus, Rorschach.

Avec le beau temps qu'il a fait ce week-end, le voyage ne pouvait être qu'idyllique. Et il le fut! Le parcours est décris sur le site de la Suisse à vélo comme une découverte de la Suisse en version carte postale, description bien loin d'être usurpée. D'autant plus qu'à cette saison les sommets des montagnes sont encore enneigés. Je vous laisse imaginer ce que cela donne avec les paysages féériques de la région alpine de Gstaad et ses chalets posés sur des collines verdoyantes sur lesquelles serpentent les rails d'un petit train, accompagné du sifflotement des oiseaux et du chant des ruisseaux, avec en arrière plan les sommets alpins.

C'est un parcours magnifique dont le tracé, parfaitement signalé, évite pour la plupart du temps les grands axes et souvent, pour ceux que les longues montées rebutent, il existe des alternatives aux cols à faire en train ou en bus. Le seul inconvénient que nous ayons rencontré, c'est que certains cols non inclus au parcours initial que nous avions prévu de gravir étaient encore fermés à cause de la neige. Heureusement pas tous et nous avons trouvé de quoi nous dégourdir les jambes et enjoliver un peu la journée de lundi qui, sinon, aurait été une journée de pédalage en plaine pour aller jusqu'à Lucerne prendre le train du retour.

Finalement, ce qui est dur dans ce genre de virée, c'est quand elles s'arrêtent, alors que les jambes et surtout la tête ne demandent qu'à pédaler encore...

S'abonner


Newsletter

 

Pour recevoir les nouveautés par e-mail
-->

Albums

IMG_3454.JPG

Voyages à vélo 07

Voyages à vélo 06

Tous les albums