Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives des tags: accessoires

Pierrequiroule attrape une mousse

London made for cycling

Si je vous parle d’une ville où il pleut (très) souvent, à très forte densité de circulation et donc de pollution, choisiriez-vous de vous y déplacer à vélo? Pas sûr. C’est pourtant le choix que font de plus en plus de Londoniens. A croire qu’une forte taxe pour circuler en voiture dans le centre-ville et quelques attentats dans le métro ont un certain impact qui favorise l’usage du vélo.

Ajoutons à cela une certaine conscience écologique et c’est non seulement les habitants de Londres qui se déplacent à vélo pour aller travailler mais l’Angleterre toute entière qui redécouvre le plaisir des voyages à vélo dont le nombre a fait un bond de 30% entre 2005 et 2006. Et les chiffres pour 2007 s’annoncent encore plus élevés. Bien vu!

Quand donc se mettront-ils à organiser des courses de vélo avec passages dans des pubs? Peut-être dans pas longtemps. En tous cas les américains eux s’y sont déjà mis avec le Tour de Brew dont le parcours de sa dernière édition comportait un passage obligé entre les tables et le bar d’un pub-brasserie. Pas sûr que les serveurs apprécient mais par contre je trouve cette façon d’allier sport et certains plaisirs de l’après-sport très originale. Allez hop! j’attrape une petite mousse en passant que je descend vite fait! Ah bin mince! maintenant j’ai les jambes qui flanchent!

Tiens au fait, vous, vous les préférez blondes ou brunes? L’auteur de ce blog a choisi, lui, d’utiliser le charme pour, dit-il, promouvoir l’utilisation du vélo en démontrant que n’importe qui peut se déplacer à vélo et que ni le climat ni la hauteur des talons ne sont des entraves à sa pratique. Finalement c’est pas très important que vous préfériez les blondes ou les brunes, du moment que ça vous incite à faire du vélo. Pas sûr que ça marche mais je suis certain que c’est très apprécié des lecteurs.

Ces mêmes lecteurs qui apprécieront certainement aussi le choix fait par Knog pour promouvoir ses accessoires. Imagerie sexy on-est-beaux-on-aime-le-velo pour vendre des lampes et des sacs, dites-moi si ça vous plaît, j’apprécie personnellement la musique en fond et les petites loupiottes en forme de grenouille.

Et pour sortir complètement du sujet, une maman responsable et concernée a décidé de partir en guerre contre ceux, trop nombreux, qui continuent à s’en foutre. Voilà ce qu’elle dit:

On vit dans le même monde, dans la même ville, dans les mêmes rues et sur le même bitume.
Il y en a qui vivent dans le respect de chacun, d’autres qui font des concessions.
Y en a qui s’en foutent.
Moi, comme beaucoup, je suis piéton, je suis vélo, je suis parisienne, j’ai des poumons - et mes enfants aussi, mais en plus petits - et ça me gonfle. J’ai envie de dire tout ce qui m’empêche de vivre la ville comme j’en ai envie et surtout, comme j’en ai le droit. De leur dire que, en fait, ben non, ils sont pas tout seuls.

Son action? Des autocollants à imprimer et à coller partout mais surtout sur les carrosseries des bagnoles de ceux qui continuent à s’en foutre et qui se moquent des conséquences de leur attitude.

Bonne fin de semaine. Je passe le week-end à vélo dans les rues d’Amsterdam, je vous en ramènerai quelques photos.

23 litres de Mercuro-Chrome sur le dos

Mon sac Chrome Bag

Depuis combien de temps est-ce que je rêvais d’avoir un bon sac qui tienne bien en place sur le dos quand je roule, qui soit super solide et qui ait plein de place? Ca doit faire des années… Des années que je me promène avec des sacs à dos, des années que je suis embêté pour prendre mon appareil de photo ou mon porte-monnaie et surtout des années que je rêve d’un bon sac de coursier, pas un Freitag, non, un VRAI sac pour faire du vélo.

Et bien c’est fini, plus besoin de rêver, depuis ce week-end j’ai enfin le sac de mes rêves et pas n’importe lequel s’il-vous-plaît, un sac Chrome de toute beauté, couleur Mercurochrome justement, choisi pour que je soit visible dans le trafic (bon, je sais, le trafic de La Chaux-de-Fonds c’est pas New-York, mais quand même…) et parce qu’ils sont étanches et ultra-solides.

C’est le bonheur et je le dois à un soleil qui vit (presque) au bord du Léman et que, tenez-vous, j’ai rencontré grâce à ce blog, eh oui!

J’en profite pour l’embrasser bien fort :-)

La Saint-Valentin? Mais c’est trop tôt!

Un collier de Christiane Diehl

C’est déjà la Saint-Valentin et ma déclaration d’amour qui n’est pas encore prête! Mais attention, pas celle de ma chérie, non, l’autre.

En fait, je suis en train de vous préparer une surprise et je la veux réussie, je veux qu’elle vous plaise, j’y travaille dur mais cela prends du temps et de l’énergie. C’est pourquoi j’ai de la peine à poster plus souvent en ce moment. Je vous demande un peu de patience et d’indulgence. Je vous promets, vous en serez récompensés.

En attendant, je vous présente le collier ci-dessus réalisé avec de la chambre à air recyclée, une création de Christiane Diehl au sujet de laquelle je n’ai pas réussi à trouver d’autres informations que ces quelques photos de son travail. Si l’un ou l’une d’entre vous peut m’en dire plus à son sujet je serais très heureux de compléter ce billet avec ce que vous aurez trouvé.

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne Saint-Valentin.

Chérie, je vais nous chercher une chambre à air et je reviens!

Pratique quand, dans le feu de l’action, on se rend compte qu’on n’a plus de chambres à air neuves et qu’on rêve de se remettre en selle ;-)

Le distributeur de chambres à air, dont le 300ème vient d’être installé en Allemagne, est aussi disponible en Autriche, en Suisse et aux Pays-Bas.

Plus d’infos:
Le site du Schlauchomat
Le site de Continental

Trento, pour vos vacances à vélo

Avec l’approche des vacances et les projets de voyage à vélo en train de se mettre en place, je me suis dit que ce lien pouvait être utile aux indécis qui n’arrivent pas à choisir leur destination.

Trento Bike Pages recense des centaines de voyages à vélo et s’avère être une mine d’or de suggestions pour se faire envie et dégoter des informations sur la destination de vos rêves. Les tours sont classés par pays, auteurs ou dates et ont été envoyés par ceux qui les ont faits, souvent accompagnés de photos. Vaut la visite!

Sacoches

Et puis pour ceux qui prévoient d’acheter des sacoches pour leur prochain voyage, en particulier si vous hésitez à acheter des Vaude, je tenais à vous dire que bien qu’elles soient excellentes au niveau de l’étanchéité, leur système de fixation au porte-bagages est (était?) très fragile. Il a tendance à se casser quand on retire les sacoches du porte-bagages, ce qui est plutôt énervant.

Pour l’exemple, je me suis retrouvé en Islande à réparer sous la pluie une fixation cassée, dès le premier jour de voyage! Et deux jours plus tard, c’est celle d’une amie qui rendait l’âme. C’est là qu’on est content de sortir le bout de ficelle qui traîne dans une poche.
Par contre point de vue étanchéité, il n’y a rien à redire, elles ont fait leurs preuves sous la pluie Islandaise ;-).

Si vous êtes déjà équipé chez Vaude, ne vous faites pas de soucis, je traîne les miennes depuis plusieures années, malgré tout plutôt satisfait. Je vous conseille simplement de vous procurer quelques pièces de rechange avant de partir en vacances. Au cas où.

Personnellement, expérience faite, si je devais en racheter, je crois que j’opterais pour des Ortlieb. C’est cher, mais c’est bon. Et ça dure longtemps.

Gamme Specialized 2006

Specialized commence à présenter ses nouveautés pour 2006.
Comme toujours, la marque ne fait pas dans la dentelle et les nouvelles versions de quelques uns des ses classiques sont simplement splendides, à l’image de ce Big Hit 2006 qui reprend la construction déjà vue sur les Enduros et SX 2005 avec ses superbes tubes de section rectangulaire et son triangle arrière complètement articulé.

Les accessoires aussi ne sont pas en reste, avec entre autres, le casque de DH Deviant 2006 redessiné avec une classe certaine ou la gamme des lunettes revue et augmentée.

Et puis si vous aimez le carbone, le stumjumper ou les vélos de coursiers, Spe en a pour vous dans son chapeau magique et c’est par ici et par là que ça se passe.