Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives des tags: Pays-Bas

John Pucher: Comment rendre le vélo irrésistible

Je viens de terminer la lecture d’une étude réalisée par John Pucher et Ralph Buehler sur l’usage du vélo en Allemagne, au Danemark et aux Pays-Bas, étude dans laquelle ils analysent les raisons qui ont permis au vélo (et qui permettent encore, puisque l’usage du vélo continue à s’y développer) de prendre la place qui est la sienne dans ces pays et les moyens mis en oeuvre par leurs gouvernements respectifs pour en rendre l’usage si populaire et si sûr.

John Pucher, je l’avais déjà mentionné dans un billet intitulé John Pucher - Le vélo pour tous, dans lequel je présentais une vidéo d’une conférence qu’il avait faite à Vancouver pour parler de ses travaux sur l’usage du vélo en Allemagne, au Danemark et aux Pays-Bas.

Ce qui vous permet donc de choisir entre la version vidéo de son étude et la version texte (très complète avec de nombreux graphiques et sources), qu’il est possible de télécharger en format PDF ou HTML.

Accéder à l’article de John Pucher et Ralph Buehler »
Voir la vidéo de la conférence de John Pucher à Vancouver »

Mobilité, une analyse du modèle batave

Récemment, un groupe de parlementaires anglais s’est rendu aux Pays-Bas pour y analyser la mobilité - et en particulier celle qui se fait à vélo et en train - de ses habitants.

Les points forts de cette visite ont été filmés et montés par Quickrelease.TV, ce qui nous donne ce documentaire absolument passionnant qui est un concentré d’informations sur l’utilisation du vélo en tant que moyen de transport majoritaire aux Pays-Bas.

Quelques informations clés tirées de cette vidéo

- Les Hollandais roulent à vélo simplement parce qu’ils aiment ça
- 60% d’entre eux roulent au moins 3x par semaine, 80% au moins une fois.
- Seuls 7% d’entre eux ne se déplacent jamais à vélo
- A Amsterdam, c’est 50% des déplacements qui se font à vélo
- Les personnes dont le statut social est élevé sont celles qui se déplacent le plus à vélo
- Le taux d’absentéisme au travail est 10% plus bas chez ceux qui s’y rendent régulièrement à vélo que chez ceux qui choisissent d’autres moyens de transport

Ce qui est le plus étonnant, quand on roule à vélo à Amsterdam, c’est le sentiment de calme et de douceur que l’on ressent en s’y déplaçant. Comme dans toutes les villes, le mouvement y est incessant, mais les déplacements étant majoritairement faits à vélo, ils y sont, de ce fait, silencieux.

Je vous assure que c’est surprenant et, évidemment, particulièrement agréable. Et puis les infrastructures en place (pistes cyclables, parcs à vélo, etc…) apportent un réel confort d’utilisation qui fait qu’utiliser son vélo y paraît simplement EVIDENT.

Merci à Cyclelicious pour cette trouvaille et à Quickrelease.TV pour la réalisation de la vidéo

John Pucher - Le vélo pour tous

Bien que le taux d’utilisation du vélo comme moyen de transport pour se rendre au boulot soit ridiculement bas aux Etats-Unis (moins de 0,4%), il y a là-bas comme chez nous des gens convaincus (et heureusement!) que les choses doivent changer, et vite!

Parmis eux, le Dr. John Pucher - professeur dans une université et ardent défenseur de la cause cycliste. Il a donné récemment à Vancouver, B.C., une conférence sur le thème “Le vélo pour tous, les leçons des Pays-bas, du Danemark et de l’Allemagne pour Vancouver” (ok, la traduction est approximative…), conférence que je vous propose de découvrir ici.

Sa présentation est extrêmement intéressante et bien qu’elle soit un peu longue (près d’une heure quand même) et en anglais, si vous aussi vous pensez que le potentiel du vélo en ville est sous-exploité, je vous invite à la regarder, elle en vaut largement la peine.

John Pucher

Cliquer ici ou sur l’image pour voir la vidéo

Je tiens à remercier Alan du blog EcoVelo pour cette découverte. Blog d’ailleurs excellent et que je vous recommande.

Comment faire de bonnes pistes cyclables

Alain je te remercie d’avoir déniché cette très bonne vidéo sur les voies cyclables. Je la trouve intéressante parce qu’elle amène de bonnes suggestions pour créer des voies cyclables plus efficaces et plus sûres qui profitent aux cyclistes MAIS AUSSI aux automobilistes.

Vous verrez qu’il n’y a en fait rien de révolutionnaire dans ce qu’elle présente puisque le modèle est appliqué depuis longtemps aux Pays-Bas. Mais par contre elle démontre avec quantité de contre-exemples à quel point les solutions qui continuent à être utilisées encore un peu partout (à New-York - comme dans la vidéo - MAIS AUSSI chez nous) sont mauvaises et dangereuses.

Personnellement, l’approche qui me sidère le plus est celle qu’on rencontre presque partout en Suisse avec des bandes cyclables coincées entre le trafic et les véhicules stationnés.

Elles dont idéales pour exposer les cyclistes aux ouvertures de portières inattendues et tellement peu rassurantes qu’elles ne réussissent pas à inciter à se déplacer à vélo plutôt qu’en voiture. Ce qui est un comble!

Je rêvais d’un monde meilleur…

Un matin normal aux abords d’une école aux Pays-Bas. Des images qui ressemblent beaucoup à ce qu’on peut observer chez nous.

Si ce n’est que les vélos sont remplacés par de grosses voitures rassurantes pour ces mamans qui craignent pour la sécurité de leurs enfants sur le chemin de l’école, sans se rendre qu’ainsi elles deviennent elles-même la cause de cette insécurité.

Mais le pire, c’est que je ne peux pas leur donner complètement tort…

Vu sur le blog de Copenhagenize.

Marché Hollandais du vélo en plein boom!

Info réjouissante trouvée sur le site Vélotaf, qu’au passage je profite de vous recommander si vous aussi vous vous rendez au boulot à vélo.

L’industrie du cycle des Pays Bas aurait pris le plein avantage du printemps d’un nouveau climat très doux, ainsi que du regain d’intérêt de la population pour les déplacements à vélo.

Ainsi, Royal Dutch Gazelle aurait vendu 12% de vélos de plus que 2005 en 2006, avec un chiffre d’affaire en hausse de 16% et des bénéfices de quasiment +20%. Le premier semestre 2007 serait sur la même lignée de progression.

Par ailleurs, d’après Accell Group (Batavus, Koga, Sparta,…), la première moitié de l’année 2007 serait très profitable, notamment parce que le groupe avait eu la présence d’esprit de garder un niveau de stock assez élevé, qui a permis de répondre à la demande actuelle en hausse. Ainsi le bénéfice net du groupe serait en augmentation de 52% sur le premier semestre 2007 comparé à celui de 2006. Le chiffre d’affaire serait quant à lui en progression de 14% sur la même période avec 275M€. Les ventes de vélos à assistance électriques seraient particulièrement bonnes.

En 2006, la production de vélos pour la Hollande aurait augmenté de 8% avec 967.000 unités pour une valeur totale de 453M€ (+9% par rapport à 2005). Le marché de l’export serait lui aussi à la hausse de 8%, ainsi que l’importation de vélos d’autres pays de la CEE en hausse de +45% (2/3 des vélos provenant de l’Allemagne).

Je ne sais pas quels sont les chiffres pour le marché Suisse, mais j’espère bien que la tendance soit la même.

Source: Vous pourrez trouver l’original de cet article sur le site de Vélotaf en suivant ce lien.

Pourquoi tant de vélos aux Pays-Bas?

Cyclistes hollandais

Arnaud Rousseaux est Français, le vélo l’intéresse et surtout il est amoureux d’une Néerlandaise, ce qui l’a amené à s’installer aux Pays-Bas et, par la force des choses, à s’intéresser à l’engouement des Hollandais pour le vélo.

Car là-bas, le vélo est partout et, forcément, ça a un impact sur leur quotidien et leur mode de vie. C’est pour illustrer cet impact et exposer la place occupée par le vélo dans leur culture qu’Arnaud Rousseaux a décidé d’aller à la rencontre de ces pédaleurs à plat, armé de son appareil de photo et de sa curiosité de chercheur.

Cette démarche (ou devrais-je dire déroule?) lui a permis de ramener suffisamment de matériel - entretiens, observations et photographies - pour en faire un livre dont la conclusion s’attarde sur les enseignements issus de cette observation afin d’émettre quelques principes relatifs au développement de la mobilité à vélo en France, ou ailleurs.

Ce livre, dont le titre est “Fiets - La place du vélo dans la culture néerlandaise“, comporte 143 pages d’analyse documentée par 159 photos originales et il constitue un outil intéressant pour quiconque s’intéresse de près ou de loin à la mobilité à vélo.

Pour en voir un aperçu et vous faire envie c’est par ici et si vous souhaitez l’acheter c’est par là.

Remarques

  1. Je sais que ça ressemble à de la pub mais détrompez-vous, il ne s’agit là que d’un coup de main à quelqu’un dont la démarche m’a plu et que j’ai eu envie de soutenir.
  2. Le montage ci-dessus a été réalisé grâce aux photos d’Eric, américain lui aussi exilé aux Pays-Bas et pareillement interpellé par le nombre de vélos qu’on peut voir là-bas.