Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives des tags: Pierrequiroule

T-shirts pierrequiroule à prix adoucis

Je sais que c’est encore un peu tôt pour espérer voir le printemps pointer sérieusement le bout de son nez, mais l’envie est déjà là de retrouver le temps des sorties en forêt et des balades sous le soleil.

Alors, histoire de prendre de l’avance sur la saison et se donner le sentiment que le climat s’est déjà un peu adouci, les prix de la boutique ont été revus à la baisse, passant à 16,50 euros pour les t-shirts homme et 15 euros ceux pour dame.

On ne sait jamais, si le printemps suivait le mouvement, ce serait bête de n’avoir rien à se mettre pour l’accueillir, non?

Accéder à la boutique par ici »

Retour sur un voyage à vélo en Andalousie

Arrivée à El RocioPour vous qui aimez les voyages à vélo, j’ai profité de ce week-end un peu maussade pour vous préparer un album tiré des clichés pris lors de nos vacances en Andalousie au mois de septembre dernier.

Comme d’habitude j’ai privilégié pour cet album les photos restituant l’ambiance et les paysages de cette très belle région du sud de l’Espagne, vous évitant ainsi d’avoir à vous taper des photos de pierrequiroule en tongs sur la plage.

En gros, on a fait une boucle tout autour de Séville de près de 1300 km, en visant au maximum les petites routes, les régions montagneuses et les zones reculées hors circuits touristiques, ce qui nous a permis de trouver un équilibre très agréable entre les journées de visites de monuments et celles de pédalage sur des routes de montagne quasi désertes.

Je prendrai sans doute un de ces jours le temps de préparer une carte de notre parcours, pour compléter cet album et peut-être vous aider à planifier vos prochaines vacances mais il faudra sans doute attendre encore un peu pour ça.

Lire la suite »

Pierrequiroule va revenir, mais différemment

Panneau attention aux vélos

Et voilà! Bien que j’aie adoré passer ces trois dernières années à partager ma passion du vélo, là, j’en ai marre un peu raz-le-bol.

J’en ai marre un peu raz-le-bol parce que le vélo est loin d’être la seule chose qui m’intéresse dans la vie et que je me sens de plus en plus à l’étroit avec la formule actuelle de ce blog bloguer sérieusement prend du temps et je préfère garder le mien pour d’autres activités.

J’ai envie de m’ouvrir à d’autres choses, de tourner une page et de trouver un nouvel élan.

Attendez-vous donc à voir du changement dans les semaines à venir. Pierrequiroule va revenir, mais différemment.

Dans l’intervalle, les billets publiés ici resteront accessibles et, bien sûr, je suis toujours là pour répondre à vos messages.

Pierrequiroule ne s’arrête pas, mais simplement son rythme de publication sera (encore!) plus irrégulier à l’avenir.

Par contre la boutique, elle, reste complètement active et disponible, comme jusqu’à maintenant, alors n’hésitez pas.

J’en profite quand même pour vous remercier, toutes et tous, pour l’accueil que vous avez réservé jusqu’à maintenant à ce blog. Dans les bons mois vous avez été jusqu’à me gratifier de près de 30′000 visites, ce qui m’a toujours sidéré (merci Google!). J’espère que vous serez aussi nombreux à vous intéresser à la prochaine formule.

Ah! Et puis pour ceux que ça intéresse, on était, ma chérie et moi, en Andalousie au mois de septembre pour une virée à vélo dans cette splendide région montagneuse du Sud de l’Espagne.

Si vous projetez d’aller là-bas un jour, je ne peux que vous y encourager, c’est une région magnifique. Attention toutefois à bien choisir votre saison, parce que même en septembre on a pédalé à plus de 40°C!

Personnellement j’ai adoré ces vacances et ce pays. Si par hasard vous avez besoin d’infos pour un séjour similaire dans le coin, n’hésitez pas à me contacter.

Et pour finir une info pour les amis et la famille, sachez que je me suis trouvé un chouette job dans cette école. Je suis bien content, tout va bien!

A bientôt et bonne route.

Freeride aux Rochers de Naye

Ride aux Rochers de Naye

Si vous aimez le Jazz, vous avez certainement déjà entendu parler de la région de Montreux (Suisse) dont le festival est reconnu dans le monde entier. Celui-ci va d’ailleurs ouvrir ses portes dans quelques jours avec comme à l’accoutumée une programmation hors-normes.

Si par contre vous aimez les grands espaces, les pentes escarpées et les sentiers sans fin, il y a, quelques 1500 mètres au dessus des notes du festival, une région magnifique que les Marginaux m’ont fait découvrir cette semaine grâce à une de ces virées Freeride dont ils ont le secret.

Vous allez aimer les Rochers de Naye
qui culminent à plus de 2000 m, atteignables en quelques 45 minutes avec un petit train à crémaillère que l’on prend au départ de Montreux ou de Glion, très pratique pour monter les vélos à gros crampons jusqu’à la station terminale.

Un coin magnifique que je vous recommande, avec une vue impressionnante sur le Lac Léman, à découvrir à pied ou, comme nous, avec un vélo (tout en faisant attention de respecter les lieux et les marcheurs, évidemment).

Une belle journée de gros vélo, comme je n’en avais plus fait depuis longtemps, avec peu de sueur dans les montées mais de belles sensations dans les single et un immense plaisir de rouler sous le soleil entre potes dans un cadre aussi beau.

Vous trouverez ici trois parcours pour la région des Rochers de Naye, à charger dans votre GPS ou à voir sur Google Earth ainsi que quelques photos de la journée.

PS: Si vous connaissez le coin, vous serez certainement surpris par la photo qui a subi un petit coup de miroir parce que je la préférais comme ça. Mais le plus important c’est que si vous allez là-bas, je l’ai dit et je le répète, soyez respectueux du cadre et des promeneurs, sous peine de s’en faire bannir, ce qui serait dommage…

Vision ordinaire pour un projet qui ne l’est pas

Présentation d’une livraison pour MonAtelierVelo

A moins que ce ne soit l’inverse?
Plus d’infos très prochainement…

Nouveaux t-shirts dans la boutique

Pierrequiroule imprime ses t-shirts

Des semaines qu’ils sont attendus et, enfin, ils sont là!

Vous aviez aimé les t-shirts Pierrequiroule? Alors j’ai le plaisir de vous annoncer aujourd’hui l’arrivée dans la boutique de deux nouveaux modèles qui vont, j’en suis sûr, beaucoup vous plaire!

Toujours dans le thème des “t-shirts pour dire qu’on aime le vélo”, ils sont, pour l’un, une sorte d’hommage à notre amie la rustine et, pour l’autre, une nouvelle façon de dire notre grande passion pour le vélo.

Ces nouveaux t-shirts sont imprimés, comme les précédents, sur des t-shirts American Apparel, réputés pour leur coupe, leur confort et leur stabilité au lavage. L’impression, elle, est faite avec de l’encre Plastisol, choisie pour son toucher doux et ses qualités d’impression sur support foncé.

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, j’ai eu la chance de participer à leur réalisation en donnant un coup de main à mon sérigraphe, que je tiens d’ailleurs à remercier pour son super boulot et aussi pour cette photo qui me met en scène sur son carrousel ;-)

Bon, assez de bla-bla, c’est le moment de filer voir ces fameux t-shirts dans la boutique. Et surtout d’en profiter pour passer vos commandes! (Tout en sachant toutefois qu’il faudra ajouter quelques petits jours au délai de livraison habituel parce qu’on a pas encore fini de coudre les étiquettes).

BMC Streetfire SSX à vendre

BMC Streetfire SSX

Cette merveille est à vendre.
Je l’ai acheté il y a deux ans, je ne l’ai roulé que la première année (et encore, très peu!) car je me suis vite rendu compte que je ne réussissais à me faire vraiment plaisir que sur de toutes petites routes sans trafic où c’est finalement plus agréable de rouler avec un randonneur comme mon vélo de cyclotourisme plutôt qu’un vélo fait pour aller super vite.

Avis aux amateurs!
C’est un bon vélo de route en excellent état, monté en Ultegra Compact (deux plateaux), avec un pédalier carbone Kuota, une fourche carbone Easton, des jantes Mavic Aksium et je lui ai ajouté des pédales LOOK carbone, deux portes-gourde Specialized, un compteur Specialized et une sacoche de selle Specialized.

Sa taille: L (convient à quelqu’un entre 1,75 m. et 1,85 m.)
Son poids: 8,9 kg (poids fabricant)
Son prix neuf: 2999.- CHF (sans pédales ni accessoires, 3400.- avec)

Son prix d’occasion:
Tel quel, avec les accessoires, je vends ce vélo 2300.- CHF.
C’est une bonne affaire, puisqu’il est quasi neuf et bien équipé.

Et si vous chaussez du 42, j’ai les chaussures qui vont avec (Specialized Carbone), laissées au prix de 100.- CHF.

Plus de photos

BMC de profilBMC de trois quartsPédalier Kuota carboneDérailleur Ultegra CompactChaussures carbone Specialized

Week-end de la Pentecôte au pays du Vin Jaune

Route dans le Jura Français

Le traditionnel tour de la Pentecôte nous emmène chaque année du côté de la Franche-Comté (F), où nous faisons depuis plus de 25 ans (!) une virée qui voit se réunir amis et famille pour un week-end où trois générations se côtoient à vélo.

C’est devenu un rendez-vous qu’on se réjouit de voir arriver, avec un noyau d’irréductibles qui y participent depuis le début et d’autre qui se greffent sur le groupe pour une édition ou, bien souvent, plusieurs.

Il n’est pas question ici d’exploits sportifs mais de plaisir, de rigolade, de bonne bouffe, de pique-niques dans les prés, de rencontres, de découvertes et de coins tranquilles.

La caravane avance au rythme des plus lents, enfants ou grands-mères, ce qui laisse le temps de parler de tout et de rien ou d’admirer la nature, tout en pédalant tranquillement.

Tous dans les bois

Et pour ceux qui veulent pédaler plus, comme Monsieur et Madame Pierrequiroule, il y a toujours possibilité de rejoindre le point d’hébergement du groupe à vélo depuis la Suisse et de revenir à la maison - là aussi - tout à vélo.

Ca rallonge le week-end d’environ 150 kilomètres et de pas mal de temps, surtout quand Monsieur Pierrequiroule déniche sur sa carte une petite route idéale et tranquille pour revenir vers la Suisse par la Forêt du Risoux.

En fait de petite route idéale, le passage de la frontière s’est fait sur un chemin forestier qui ne cesse de grimper et de se perdre dans les bois, au point de se transformer rapidement en une voie boueuse et encore bouchée par la neige.

Ca doit être la première fois de leur vie que Monsieur et Madame Pierrequiroule, enfin arrivés à la frontière Suisse, se sont sentis heureux et soulagés de retrouver les traditionnels panneaux d’interdiction qui marquent l’entrée dans leur pays!

Enfin la frontière

Home Sweet Home ;-)

Du Léman à la Mer à vélo

Nos vélos sur une plage de la méditerranée

Je ne sais pas pourquoi mais ces jours j’ai beaucoup de peine à écrire et surtout à terminer de nouveaux billets. J’espère que ça viendra parce que j’ai la tête pleine de thèmes que j’aimerais aborder. Je crois que mon esprit, malgré le retour à la maison (et dans la neige), se sent encore en vadrouille et se refuse à ce que son horizon soit limité par un écran d’ordinateur.

Il faut dire que quand on a retrouvé le plaisir des vacances à vélo et de toute la liberté qui va avec, le retour à la normale n’est pas facile.

On ne se défait pas comme ça de tout ce qu’on ressent quand on pédale sur une route côtière et qu’on a le visage caressé par des vents marins qui parfois vous aident ou vous freinent ou qu’on découvre, kilomètre après kilomètre, des paysages qui se renouvellent sans cesse lorsque les distances sont avalées à toute vitesse grâce à un mistral qui vous appuie dans le dos comme un coach pressé.

On ne se défait pas facilement non plus du plaisir de pédaler toute la journée et des arrêts dans les petits cafés pour s’y réchauffer et lire dans le journal les prévisions météo, ni des piques-niques pris ici et là, au bord d’une rivière ou sur la place d’un village, et toujours appréciés par les estomacs affamés, ni du moment où, enfin, la journée terminée, la tente montée, le ventre plein, le corps douché et les jambes fatiguées on se glisse dans le sac de couchage pour y passer une nuit chaude et réparatrice.

Tous ces plaisirs, ceux qui ont déjà goûté aux vacances à vélo les connaissent, les autres je n’ai qu’une chose à vous dire, essayez au plus vite, le bonheur commence par là! Je vous le promets!

Et pour débuter, une virée du Léman à la Mer ça peut être une bonne idée, peu de grosses montées (on a été chercher celles qu’on a faites), un kilométrage raisonnable, des campings (ou des gîtes si vous n’aimez pas la tente) et des points de ravitaillement un peu partout et ce parcours en cours de réalisation qui peut servir de point de départ pour définir votre itinéraire. Et puis il y a peu de risques de se perdre puisqu’il suffit de suivre le Rhône!

Pour notre virée on a pris de larges libertés avec l’itinéraire de la voie verte du Léman à la Mer d’une part parce qu’il n’est de loin pas encore complètement réalisé mais surtout parce qu’on avait envie ça et là d’aller voir d’autres routes que celles qui longent le Rhône, un peu trop plates à notre goût. Malgré tout, on a pu apprécier une partie de ce qui est déjà en place et on a trouvé ça prometteur, vivement que le projet sois terminé!

Le seul conseil que j’ai envie de vous donner c’est d’attendre qu’il fasse un peu plus chaud, ça rendra votre descente à la mer d’autant plus agréable. On a eu une belle semaine avec seulement deux jours de pluie, mais il a fait un froid de canard et le mistral était déchainé au point de nous obliger à attendre un matin jusqu’à ce qu’il se calme sous peine de se voir éjecter de la route par ses bourrasques!

Mais à part cela, c’était un magnifique petit voyage. C’est tellement beau de grimper sur son vélo et de filer à coup de pédales voir la mer. J’ai adoré. J’en rêvais d’ailleurs depuis longtemps, il a suffit d’une démission et d’un week-end pascal (largement) prolongé pour que le rêve se réalise.

Pédale douce, prix en baisse et sommet musical

Nouvelle année, nouvelle donne et nouveaux horizons!

Premier changement à venir,
la fréquence de publication de pierrequiroule (qui n’a jamais été particulièrement élevée, il faut l’admettre) va encore diminuer voire s’arrêter pendant quelques temps. Combien je ne sais pas encore, ça dépendra surtout du temps que les nombreux changements qui m’attendent ces trois prochains mois me laisseront. Et puis j’ai envie de me contenter de vivre le vélo dans le ‘vrai monde’ pendant un moment…

Deuxième changement, les prix de la boutique viennent de subir une baisse drastique et ce serait dommage de ne pas en profiter. D’autant plus que les t-shirts et ceintures encore en stock ne seront pas réimprimés après épuisement. Alors dépêchez-vous, certains modèles ne seront plus disponibles très longtemps.

Troisième changement, musical cette fois. Jusqu’à maintenant je n’avais jamais compris l’engouement pour Radiohead, sauf à l’époque de Creep. Je viens de changer d’avis.

Mise à jour du 07.02.08: Malheureusement la vidéo que je vous présentais ci-dessous a été retirée et son contenu rendu indisponible. C’est bien dommage car c’était près d’une heure de bonheur musical avec des morceaux joués par Radiohead en live depuis leur studio à l’occasion des fêtes de fin d’année 2007.

J’en trouvé une autre! Régalez-vous!

Attention à votre ligne! Noël arrive…

Pierrequiroule vous souhaite de Joyeuses Fêtes de Noël!

Arbre de Noël à Copenhague

Je profite de cette période pour prendre deux semaines de vacances et pour profiter de la neige et me reposer, j’espère que vous aurez la possibilité d’en faire autant.

Je tiens à vous remercier pour votre fidélité et votre intérêt pour ce blog. Vous avez été nombreux cette année encore à lire mes billets et à faire des emplettes dans la boutique, cela me fait énormément plaisir.

Je me réjouis de vous retrouver en peine forme pour la saison 2008, saison que je vous souhaite d’ores et déjà riche en belles sorties et autres balades à vélo.

A bientôt!

Wordpress joue des coudes et Dotclear s’éclipse

Pierrequiroule vient de déménager! Enfin, pas vraiment déménager mais plutôt changer de sytème. J’ai essayé de rendre ça aussi transparent que possible, en principe vous ne devriez rien avoir remarqué, si ce n’est, peut-être, la disparition des albums photo.

Le seul gros soucis que je dois encore régler concerne la redirection des adresses. Ne vous étonnez donc pas si vous atterissez sur ce billet plutôt que sur celui que Google vous avait trouvé, je n’ai pas fini de triturer mon fichier .htaccess (celui qui permet de rediriger les adresses au niveau du serveur).

Je reviendrai en détail dans un prochain billet sur le pourquoi du comment de ce changement, mais je voulais vous l’annoncer pour que vous ne vous étonniez pas de trouver encore ici et là quelques textes en anglais et surtout pour rassurer ceux à qui Google a promis mieux qu’une notice de déménagement.

Pour ceux-là,
n’hésitez pas à utiliser la recherche en haut à droite elle fonctionne très bien.

Pour les autres, en principe rien ne devrait avoir changé. J’espère que la redirection des flux fonctionne pour tout le monde?.. Je les envoie maintenant vers FeedBurner, ça me permettra de compter ceux qui suivent pierrequiroule au travers d’un lecteur.

Je compte sur vous pour me signaler les bizarreries et autres anomalies que vous pourriez rencontrer. Les abonnés à la newsletter devront patienter encore un peu, je n’ai pas fini de migrer leurs adresses vers le nouveau système.

Pour votre info, je viens d’adopter Wordpress au détriment de Dotclear et j’en suis drôlement content!