Vous aimiez ce blog? Son successeur, le blog du Cyclocampeur, devrait vous plaire aussi.

Archives des tags: vélos

Vends Cannondale Touring Classic

Si le rythme de publication est estival en ce moment ça n’empêche pas une grande activité deux-roues du côté de chez Pierrequiroule.

Le plus réjouissant c’est bien sûr la préparation des vacances qui approchent à grands pas - ou plutôt à grands tours de roues, puisque cette année encore nous partons explorer un coin du globe sur nos vélos.

Et puis il y aussi pas mal d’activité du côté de notre garage - qui n’accueille plus de voiture depuis longtemps, rempli qu’il est par nos (trop nombreuses) bécanes - avec la vente de quelques vélos dont le magnifique Cannondale présenté ci-dessus.

Un vélo tout équipé de type randonneur avec des roues de 700c

C’est un vélo qui a moins d’une année, il est en très bon état (certains de ses composants comme la selle Brooks, les pédales ou les patins de freins sont neuf), il est en taille L et il est pour vous si vous faites grosso-modo entre 1,75 et 1,85 m.

Je le vends parce que contrairement à ce que j’avais pensé lors de son achat l’année passée, plus je fais de projets de voyage à vélo moins il y a de goudron planifié sous mes roues. Et bien que j’apprécie énormément de rouler avec je préfère le remplacer par un vélo plus adapté à mes projets pendant qu’il est encore en bon état.

Si ce vélo vous intéresse, vous trouverez tous les détails le concernant ainsi que la liste de ses composants dans ce billet que j’ai publié sur le blog du CycloCampeur.

Trop tard, le vélo a été vendu. Ne me contactez plus pour lui!

Aéroports, vitrines des vélos conçus en Suisse

Voilà une idée intéressante! Plutôt que d’accueillir les touristes qui débarquent dans nos aéroports avec les sempiternelles images de montagnes, de pubs pour du chocolat ou d’annonces pour des banques, pourquoi ne leur donnerait-on pas à voir une vitrine présentant les vélos conçus en Suisse?

Cela s’inscrirait exactement dans l’objectif de l’association SuisseMobile (dont le projet est financé à 90% par des fonds provenant de la confédération et des cantons) qui est de faire de la Suisse le leader mondial de la mobilité durable.

Ce serait en plus une formidable vitrine pour les technologies de pointe appliquées par les équipe de conception et de design sur certains des vélos développés ici et une très bonne façon de présenter le haut niveau d’innovation présent dans l’industrie Suisse.

Et quel gain pour l’image de la Suisse! Suisse, pays de la mobilité douce, pays soucieux des atteintes portées à l’environnement, pays de l’innovation, pays de la technologie, paradis du deux-roues.

La vidéo ci-dessous présente une vitrine similaire mise en place - malheureusement pour une durée limitée - à l’aéroport de Portland en Oregon pour présenter les vélos fabriqués artisanalement dans cette ville (il y a là-bas une communauté très active d’artisans qui fabriquent de très beaux vélos sur mesure).

Dailybread Cycles en Suisse dès le mois de mai

DailyBread vert

J’en ai déjà parlé il y a quelques temps pour mentionner un report de leur disponibilité, il semble que cette fois-ci soit la bonne.

De source on ne peut plus sûre, je viens d’apprendre que les vélos Dailybread seront disponibles sur le marché Suisse dès le mois de mai prochain.

En attendant et pour vous faire envie, je vous propose en exclusivité ces photos qui paraîtront au mois de mai dans le magazine allemand Aktiv Radfahren.

Dailybread blanc

Dailybread blanc 2

Le site suisse de Dailybread est ici. Merci à Phil pour l’info.

Les petites infos vélo de novembre - volume 1

crépuscule enneigé

Les petites infos apparues sur pierrequiroule il y a une dizaine de jours que j’appelle Les brèves - trop courtes pour que j’en fasse un article, mais avec ce petit quelque chose qui me donne envie de vous en parler - feront à l’avenir l’objet d’une compilation régulière, dont voici le première livraison:

Switchbike, le vélo Transformer
Le Switchbike est un vélo qui permet de passer de la position assise à la position couchée en roulant, et inversément. Idéal pour les indécis, dommage qu’il ne fasse pas le bruit pour faire plus vrai.

Landscape mag #1
Une nouvelle référence de la culture vélos à gros pneus? Avec un premier numéro prometteur, landscape mag est sur la bonne voie. PDF gratuit.

Urban Velo n°4
Le 4eme numéro du magazine Urban Velo peut être téléchargé gratuitement sur leur site en format PDF. Des abonnements sont possibles aussi. Attention, à lire en anglais.

Plus 57% des émissions de gaz à effet de serre
L’AIE nous annonce que les émissions de gaz à effet de serre pourraient bondir de 57% d’ici à 2030 (1,8% par an), ce qui risque de se traduire par un réchauffement climatique d’au moins 3 degrés!

Aveux de dopage
Bo Hamburger avoue s’être dopé entre 95 et 97. Pas de quoi en faire un plat, non, tout juste un beau hamburger.

Crédit photo: Mes excuses à l’auteur de l’image ci-dessus, je n’ai pas réussi à retrouver où je l’avais trouvée.

Switchbike, le vélo Transformer

Le Switchbike est un vélo qui permet de passer de la position assise à la position couchée en roulant, et inversément. Idéal pour les indécis, dommage qu’il ne fasse pas le bruit pour faire plus vrai.

Changement de monture ce week-end

Eurobike 2007

Vous n’étiez pas à l’Eurobike de Friedrichshafen ce week-end? Moi non plus. Pas le temps et d’autres projets prévus (voir ci-dessous).

J’ai quand même l’impression d’en avoir vu une bonne partie grâce à Bike Kulture qui a mis en ligne une grosse quantité de photos samedi soir déjà. Du beau matos et des nouveautés à la pelle, ça doit être très impressionnant de voir tout ça en vrai mais ça doit être très dur de ne pas se laisser tenter…

Se laisser tenter, c’est justement ce que j’ai fait samedi puisque plutôt que d’aller en Allemagne voir tout ce beau matos j’ai fait un petit tour chez Marginal-Sports à Oron-la-Ville (Suisse) et j’en suis revenu, grâce aux ventes de fin de saison sur les modèles 2007, avec de quoi passer le plus beau des automne (… et plus!).

Testé ce dimanche pour une belle sortie sur le tracé de la Glânoise, je crois que je me suis offert une merveille qui va remplacer avec bonheur mon Enduro (qui du coup est à vendre).

J’avais d’abord pensé attendre les modèles 2008 mais la différence de prix et le coup de foudre pour cette version 2007 du Stumpjumper (et peut-être aussi les arguments à Alain de Marginal, quand j’y pense…) ont eu raison de moi. Mais comme c’est bon de se laisser tenter…

Crédit photo: l’image ci-dessus a été prise par Peter de Velovision qui a lui aussi mis en ligne quelques photos de l’Eurobike. J’en profite pour vous recommander chaudement son magazine, qui est une excellente - sinon la meilleure - source d’informations pour les adeptes de vélos couchés, vélos utilitaires, trike, vélos pliants, etc, etc…

Quand Monsieur Fixie se tape Madame Guimauve

Résultat d’accouplements improbables, de triolisme et de tromperies, ces vélos en sucre ne sont pas tous beaux, mais ils donnent envie de se les mettre dans la bouche pour tester s’ils ont du goût.

Ce que ça donne quand Monsieur BMX se tape Madame Guimauve alors qu’elle se fait Monsieur Fixie en douce. Comme dans mon billet précédent, il faut avoir subi les années 80 pour apprécier…

Je recherche un vélo de cyclotourisme

Dans mon avant-dernier billet je vous ai décrit mon petit voyage à vélo à travers la Suisse lors du week-end de Pâques. Ce dont je ne vous ai pas parlé c’est l’incident qui m’est arrivé la veille du départ et qui m’oblige maintenant à rechercher un nouveau vélo pour mes voyages.

En effet, la veille du départ, j’ai profité de ma pause de midi pour tester mon vélo que j’avais bien préparé pour les quatre jours à venir et, alors que je descendais une rue de la ville, la patte de fixation du dérailleur arrière s’est cassée et le dérailleur ainsi libéré est venu se loger dans les rayons de la roue qui tournait. Bilan: deux rayons arrachés de la jante, dérailleur détruit, chaine tordue et une bonne grosse frayeur pour moi. Heureusement que j’ai pu préparer en urgence mon Tool, sinon je disais adieu à mon week-end de Pâques.

Le truc me pendait au nez depuis un moment, car je traîne ce vélo depuis plus de douze ans et je peux vous dire qu’il en a vu. Il m’a d’abords servi de VTT (c’est un Specialized Stumpjumper), puis je l’ai progressivement converti en un vélo pour mes voyages. On a fait ensemble des milliers de kilomètres, on a vu des tas de belles choses et je l’ai beaucoup aimé.

Malgré tout je crois que le moment est venu de m’en séparer et de le remplacer. Au plus vite, vu les projets que j’ai en tête.

J’ai l’intention cette fois de m’acheter un vélo dédié au cyclotourisme, solide, fiable, comfortable et qui me serve, si possible, pour les quinze ans à venir ;-). J’ai déjà prospecté et je pense m’orienter vers quelque chose comme un Trek 520, un Condor Heritage ou un Cannondale Touring Classic. C’est des vélos très classiques mais si je les ai choisis c’est parce qu’ils correspondent, il me semble, à ce que j’attends d’un tel vélo.

L’un ou l’une d’entre vous possède-t-il l’un de ces vélos? Ou un autre que je ne connais pas et qui fonctionne aussi très bien pour les voyages de plusieurs jours avec bagages? Donnez-moi votre avis, ça m’intéresse d’échanger des informations à ce sujet.

Des vélos en bois? Mais oui c’est possible!

Velos en bois Xylon
Du bois pour faire des vélos? L’idée peut paraître saugrenue à première vue mais si on y réfléchi elle n’est pas si folle que ça. Le bois est un matériaux écologique, facile à mettre en forme et certaines essences ont des propriétés mécaniques étonnantes. De plus avec les techniques actuelles d’encollage on est maintenant capable de fabriquer des éléments en bois extrêmement résistants sans qu’il soit nécessaire de construire massif. On a donc parcouru un certain chemin depuis les premières draisiennes au point qu’il est maintenant possible de fabriquer un vélo en bois qui soit à la fois esthétique et léger.

Alors après vous avoir parlé du Sandwich Bike il y a quelques temps, je me suis demandé si il existait d’autres fabricants qui aient tenté de tirer profit des propriétés du bois, comme par exemple son étonnante capacité à absorber les chocs, ceci pour construire des vélos fonctionnels. J’ai donc fait une petite recherche qui m’a permis de retenir ces quelques réalisations étonnantes:

  • La première approche, c’est bien sûr le Sandwich Bike que j’ai déjà mentionné plus haut. Son cadre est construit à partir de plaques de contreplaqué, assemblées en sandwich avec des pièces cylindriques qui accueillent colonne de direction, pédalier et tige de selle. Le but de ce projet est de fournir un vélo économique mais esthétique, qui puisse être acquis à bas pris par des personnes au revenu modeste.
  • La deuxième approche, proposée par Xylon, consiste là-aussi à fabriquer des cadres à partir de contreplaqué mais cette fois de qualité aéronautique (!). Le but de Xylon est de repenser le vélo dans sa forme et son apparence tout en innovant dans le domaine des matériaux utilisés. Les deux cadres ci-dessus en sont un exemple, il y en a d’autre présentés sur leur site.

Velos en bois Woodbike

  • La troisième approche, celle de Woodbike, présentée ci-dessus, utilise du bois de feuillus pour construire des cadres à la géométrie un peu plus traditionnelle. Son Mountainbike est plutôt réussi, notamment la colonne de direction qui est un beau travail d’ébénisterie. C’est le seul dans ma sélection qui propose en plus des guidons et des fourches en bois.
  • Quant à la dernière, réalisée grâce à l’amour que porte le designer Jan Gunneweg pour le bois, c’est pour moi la plus aboutie et la plus esthétique. Le vélo dont l’image ci-dessous est un détail est un vélo de route qui pèse 9,5 kg, réalisé dans un contreplaqué de 34 couches (!) protégé par 3 couches d’époxy et 5 de vernis transparent, pour un cadre dont la rigidité est plus grande que celle du carbone tout en restant plus confortable que l’aluminium. Je vous conseille vivement de visiter son site, pour y découvrir ce vélo ainsi que d’autres réalisations, dont un City Bike très réussi.

Velos en bois Gunneweg

Ce tour d’horizon n’est évidemment pas une liste exhaustive et je pense qu’il doit en exister d’autres. Je me souviens avoir vu un jour un vélo en bambou. Sachant que le bambou a des propriétés mécaniques parfois supérieures à celles de certains aciers et qu’en plus il coûte bien moins cher, la fabrication de ce vélo doit être particulièrement économique. En ce qui concerne ceux présentés ci-dessus, ce ne sont malheureusement pas tous des produits de série, les réalisations de Jan Gunneweg par exemple n’étant que des prototypes que vous ne trouverez jamais chez votre vélociste. Quel dommage!

Mise à jour du 15 avril 2007

Suite au commentaire de Néodim, je complète cet article par un lien vers cette galerie impressionnante de vélos en bois, qui m’avait échappé au moment de la rédaction de ce billet.

Et un sandwich-bike pour la trois, un!

Sandwich Bike

Le plat de résistance aujourd’hui pourrait à prioris paraître frugal pour un adepte de la bonne chair mais je vous rassure, ce n’est qu’une apparence. Vous allez voir qu’un simple sandwich peut être suffisant pour nourrir une bonne idée et de grandes ambitions.

Tout part d’un concept très simple. Celui-ci, initié par un trio de designers Holllandais, formé de Basten Leijh, Imre Verhoeven et Pieter Janssen, consiste à développer et produire un vélo qui soit à la fois utile, à la mode, écologique et dont le coût de production soit réduit de moitié par rapport à la normale. De façon à ce que lors de l’achat de l’un de ces vélos (au prix d’un vélo normal) nous offrions la possibilité à une personne qui en a besoin d’en obtenir un. Car, selon eux, il existe de nombreuses catégories de personnes qui pourraient voir leur qualité de vie s’améliorer radicalement si elles avaient la possibilité de faire leurs déplacements à vélo plutôt qu’à pied. En Afrique, où des enfants doivent parcourir des kilomètres pour se rendre à l’école, en Chine où les familles sont séparées par de grandes distances ou au Brésil où les villageois sont obligés de parcourir des kilomètres pour rejoindre les marchés qui leurs permettent de gagner de quoi nourrir leurs familles.

Sandwich Bike 3D

Pour réduire les frais de production, les designers se sont inspiré du modèle, plus qu’éprouvé, du fabricant de meuble IKEA en réalisant un vélo construit autour de deux plaques de bois découpées en forme de cadre, reliées entre elles par quatre cylindres pris en sandwich au niveau du pédalier, de la direction et de la selle, d’où le nom de ce vélo. Ceci permet de le livrer en kit dans un carton, le montage, très simple, étant laissé aux bons soins de l’acheteur. Les avantage sont nombreux. Réduction du coût d’assemblage, suppression des soudures, utilisation de matériaux bons marchés et écologiques (du moins pour le cadre) et construction simplifiée.

Plus d’infos sur:
www.sandwichbikes.com
www.bleijh.com

Et puis pendant que certains réfléchissent aux moyens de fournir des vélos aux habitants des pays défavorisés, d’autres leur proposent déjà des solutions pour recharger leurs téléphones portables tout en pédalant, selon cette info tombée ce soir depuis plusieures sources sur Velolove.net.

Gamme Specialized 2007

Il y a du Specialized 2007 en exclu par ici et par là…

Jolis Big Hit et SX Trail et LA nouveauté de la saison 07, le Enduro SL en carbone, avec 6″ de débattement et une fourche développée en interne chez Specialized.

Mise à jour du 28.08.06

Côté promotion de ses modèles, Specialized ne lésine pas sur les moyens puisqu’ils viennent d’ouvrir un ciné. Pas un vrai (quand même!) mais virtuel.
Pour l’instant les modèles présentés sont le Stumpjumper (VTT) et le Roubaix (route) avec pour le premier un petit film rigolo un peu gore et pour le second une séquence complètement ahurissante de poursuite entre un vélo et une voiture de police sur l’autoroute.

-> Voir les films

Vanilla Bicycles, merveilles made in Portland OR

Un lien de toute beauté pour le mot d’aujourd’hui.

Réalisés à Portland, Oregon, les vélos de chez Vanilla Bicycles sont simplement magnifiques. Sacha White, le fondateur et artisan, a le sens du détail et n’hésite pas à le pousser à l’extrême pour allier une eshtétique hors du commun et une incroyable qualité de réalisation.

Admirez ses créations sur le site de Vanilla, mises en valeur par de très belles photos et une présentation tout en sobriété.